Jeune hercheur postdoctorant H/F en chimie et biogéochimie environnementale : étude expérimentale du fractionnement isotopique du mercure en présence de micro-organismes photosynthétiques

     
Recruteur
Parution
Lieu de travailPau, Aquitaine, France
Catégorie
Fonction

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Français
  • English


  • Portail > Offres > Offre UMR5254-SOPPUY-006 - Jeune hercheur postdoctorant H/F (moins de 2 ans après la soutenance de thèse de doctorat) en chimie et biogéochimie environnementale : étude expérimentale du fractionnement isotopique du mercure en présence de micro-organismes photosynthétiques

    Jeune hercheur postdoctorant H/F (moins de 2 ans après la soutenance de thèse de doctorat) en chimie et biogéochimie environnementale : étude expérimentale du fractionnement isotopique du mercure en présence de micro-organismes photosynthétiques

    Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
    Français - Anglais

    Faites connaître cette offre !

    Informations générales

    Référence : UMR5254-SOPPUY-006
    Lieu de travail : PAU
    Date de publication : mardi 10 septembre 2019
    Type de contrat : CDD Scientifique
    Durée du contrat : 18 mois
    Date d’embauche prévue : 15 novembre 2019
    Quotité de travail : Temps complet
    Rémunération : Environ 2 500¤ bruts mensuels (offre réservée aux jeunes chercheurs : moins de 2 ans après la thèse de doctorat à la date d’embauche
    Niveau d’études souhaité : Doctorat
    Expérience souhaitée : 1 à 4 années

    Missions

    Comprendre les voies de transformation du mercure (Hg) dans les systèmes aquatiques est un domaine de recherche actif. Cependant, compte tenu des travaux importants effectués sur les bactéries, le rôle des micro-organismes phototrophes dans les transformations abiotiques et biotiques du mercure n’est pas bien compris. L’objectif principal de ce travail de recherche, dans le cadre du projet international PHYTAMBA (cofinancé par l’ANR et le FNS français), est d’obtenir de nouveaux concepts mécanistes sur le rôle du phytoplancton dans le cycle du mercure et ses transformations dans les eaux de surface. Cette étude expérimentale est à la croisée des chemins entre la chimie analytique et environnementale, la biogéochimie et la géochimie des isotopes, et repose sur l’utilisation d’isotopes naturels stables du Hg. Étant donné l’importance du phytoplancton dans la biogéochimie du mercure, qui a toujours été remise en question, mais n’a jamais été abordée systématiquement, de nombreux résultats originaux sont attendus.

    Activités

    Cf. missions ci-dessus

    Compétences

    Le candidat sélectionné doit avoir une solide expérience en : - chimie physique et analytique ou en géochimie des isotopes, - analyse des traces de Hg, - spéciation du Hg et / ou composition isotopique stable du Hg, Essentiellement sur des techniques basées sur l’ICPMS.
    - Le candidat doit avoir démontré son expertise en écrivant des articles dans des revues à comité de lecture de haute qualité et doit être à l’aise avec le travail en équipe multidisciplinaire auquel participent divers chercheurs et étudiants français et suisses de différents domaines d’expertise.

    Contexte de travail

    L’IPREM (Institut des sciences analytiques et de physico-chimie de l’environnement et des matériaux) est une unité mixte de recherche CNRS / UPPA (UMR 5254)implantée à Pau (France). L’IPREM (?url=https%3A%2F%2Fiprem.univ-pau.fr%2F&module=jobs&id=16751" target="_blank" rel="nofollow">https://iprem.univ-pau.fr/) rassemble plus de 250 personnes intéressées par le développement de connaissances fondamentales en physico-chimie, chimie analytique et microbiologie, en relation avec des applications concernant la structure du vivant, la gestion de l’environnement et les propriétés fonctionnelles de différentes classes de matériaux.
    Le chercheur recruté effectuera ses recherches dans le cadre du pôle de chimie et microbiologie environnementale de l’IPREM.
    Une partie du travail expérimental sur les microorganismes photosynthétiques sera menée à l’Université de Genève, dans le groupe du Professeur V. Slaveykova et dans le cadre du projet international PHYTAMBA (2018-2022, web: ?url=www.unige.ch%2Fforel%2Fen&module=jobs&id=16751" target="_blank" rel="nofollow">www.unige.ch/forel/en / biogeochimie / projets1 / phytamba /).

    Contraintes et risques

    Manipulation de produits chimiques (acides, solvants, normes relatives au mercure).

    Web

    Lors de votre postulation, veuillez vous référer à myScience.fr et indiquer la référence  JobID 16751.

    Nouvelles liées



    Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |