Post-doc en thermodynamique quantique avec des dispositifs opto-mécaniques (H/F)

     
Recruteur
Parution
Lieu de travailGrenoble, Rhône-Alpes, France
Catégorie
Fonction

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Français
  • English


  • Portail > Offres > Offre UPR2940-FLOPOI-013 - Post-doc en thermodynamique quantique avec des dispositifs opto-mécaniques (H/F)

    Post-doc en thermodynamique quantique avec des dispositifs opto-mécaniques (H/F)

    Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
    Français - Anglais

    Faites connaître cette offre !

    Informations générales

    Référence : UPR2940-FLOPOI-013
    Lieu de travail : GRENOBLE
    Date de publication : mardi 10 septembre 2019
    Type de contrat : CDD Scientifique
    Durée du contrat : 6 mois
    Date d’embauche prévue : 1 novembre 2019
    Quotité de travail : Temps complet
    Rémunération : entre 2617 ¤ et 3017 ¤ bruts mensuels selon expérience
    Niveau d’études souhaité : Doctorat
    Expérience souhaitée : Indifférent

    Missions

    Un financement post-doctoral est disponible pour travailler sur la théorie et la modélisation d’effets de thermodynamique quantique dans des dispositifs optomécaniques.

    Activités

    La recherche sera conduite dans le contexte du projet ANR "Qu-DOT". L’objectif théorique du projet est d’étudier les lois de la thermodynamique dans des dispositifs opto-mécaniques hybrides où un atome artificiel est couplé au rayonnement électromagnétique d’une part, et à un résonateur mécanique d’autre part. Nous étudierons le potentiel de ces dispositifs pour réaliser des machines thermiques quantiques et pour la mesure de théorèmes de fluctuations quantiques.

    Compétences

    - Expertise en méthodes théoriques d’optique quantique, systèmes quantiques ouverts, optomécanique, thermodynamique de l’information quantique
    - Compétences numériques

    Contexte de travail

    Le partenaire Néel a développé une expertise des aspects théoriques de la thermodynamique quantique, des systèmes ouverts quantiques et des fondements de la mécanique quantique, en étroite collaboration avec un vaste réseau de partenaires expérimentaux. Dans cet esprit, le travail sera théorique et étroitement couplé aux groupes expérimentaux du consortium: le candidat contribuera à la définition et à la discussion des expériences ainsi qu’à leur modélisation. En outre, le candidat bénéficiera de l’écosystème stimulant de Grenoble pour les technologies quantiques.
    Les recherches seront conduites dans le groupe théorique d’A.Auffèves (Institut Néel, Grenoble), en étroite collaboration avec les groupes expérimentaux de N. Arès (Oxford University), M. Richard (Néel) and J.P. Poizat (Néel).

    Web

    Lors de votre postulation, veuillez vous référer à myScience.fr et indiquer la référence  JobID 16753.

    Nouvelles liées



    Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |