Ingénieur de Recherche (H/F)

     
Recruteur
Parution
Lieu de travailMontpellier, Languedoc-Roussillon, France
Catégorie
Fonction

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Les annuaires de l’organisme
  • Travailler au CNRS


Portail > Offres > Offre UMR5235-MARLEB-004 - Ingénieur de Recherche (H/F)

Ingénieur de Recherche (H/F)

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5235-MARLEB-004
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : lundi 2 décembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d’embauche prévue : 6 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2400 et 2700 ¤ brut mensuels selon expérience
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Nos projets s’inscrivent dans la compréhension des mécanismes d’invasion et de survie intracellulaires des parasites Toxoplasma gondii (Toxoplasmose) et Plasmodium falciparum (agent du paludisme), dont nous recherchons les spécificités afin de développer de nouvelles cibles thérapeutiques. Nous nous intéressons en particulier aux mécanismes moléculaires qui permettent aux parasites de sécréter et exporter dans la cellule hôte des protéines qui contribuent à l’invasion et la modulation de la réponse immune de l’hôte. Pour cela nous combinons des approches de génétique moléculaire, de biologie cellulaire, et de biochimie.

Activités

Nous avons identifié un certain nombre d’acteurs du processus de sécrétion, et souhaitons comprendre comment ces protéines contribuent au mécanisme de sécrétion chez T. gondii, notamment en caractérisant leurs réseaux d’interaction. Un certain nombre de protéines candidates ont déjà été identifiées. Le(la) candidat(e) sera en charge de leur localisation chez le parasite Toxoplasma gondii par étiquetage moléculaire et de la construction de parasites mutants afin de comprendre la fonction de ces protéines.

Compétences

Thèse en biologie moléculaire et cellulaire. Vous avez des connaissances solides et acquis une expérience en laboratoire de recherche en biologie moléculaire et culture cellulaire, si possible sur Toxoplasma gondii. Vous êtes rigoureux/se, organisé(e) et autonome.

-Une expérience de biologie moléculaire est requise. Le candidat(e) devra designer les constructions génétiques (CRISPR/Cas9) et construire les plasmides pour les transfections de parasites.
-Culture cellulaire.
-Immunopurification.

Contexte de travail

Le(la) candidat(e) sera rattaché à l’équipe de Maryse Lebrun (Biologie cellulaire des Apicomplexes) au sein de l’UMR 5235, CNRS Université de Montpellier, LPHI. L’UMR 5235 est située sur le campus de l’Université Montpellier.
Le poste est pour une durée de une année avec éventuellement possibilité de renouvellement.

Contraintes et risques

aucune

Web

Lors de votre postulation, veuillez vous référer à myScience.fr et indiquer la référence JobID 18195.

Nouvelles liées



Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |