Du rythme dans la production florale chez les plantes

Du rythme dans la production florale chez les plantes

L?équipe internationale encadrée par Teva Vernoux, chercheur CNRS au laboratoire Reproduction et développement des plantes ( RDP ), vient de montrer que si la distribution en auxine détermine effectivement avec précision le positionnement spatial des fleurs dans le méristème, un deuxième champ inhibiteur de la signalisation hormonale est impliqué dans le contrôle de la rythmicité de l’organogenèse. Ce deuxième champ est généré par le mouvement autour des fleurs de la protéine AHP6, une protéine inhibitrice de la signalisation d’une deuxième classe d’hormones, les cytokinines. Les champs de signalisation des cytokinines agissent alors comme un filtre empêchant que plusieurs fleurs ne se développent en même temps, facilitant ainsi leur production rythmique.
Ces résultats, publiés dans Nature du 15 décembre 2013, suggèrent un mécanisme original où la combinaison des informations fournies par deux champs régulant l’activité spatio-temporelle de molécules morphogénétiques permet d’optimiser la dynamique d’un système développemental et par conséquence l’architecture de l’organisme.
Communiqué de l’institut des sciences biologiques du CNRS
Illustration : Champs inhibiteurs de la signalisation des cytokinines au sein d’un méristème. Photo - RDP, Fabrice Besnard, Teva Vernoux. Niveau d’inhibition de la signalisation : plus c’est sombre, plus la signalisation est inhibée.
Références : Cytokinin signalling inhibitory fields provide robustness to phyllotaxis, Nature 2013 - Fabrice Besnard, Yassin Refahi, Valérie Morin, Benjamin Marteaux, Géraldine Brunoud, Pierre Chambrier, Frédérique Rozier, Vincent Mirabet, Jonathan Legrand, Stéphanie Lainé, Emmanuel Thévenon, Etienne Farcot, Coralie Cellier, Pradeep Das, Anthony Bishopp, Renaud Dumas, François Parcy, Ykä Helariutta, Arezki Boudaoud, Christophe Godin, Jan Traas, Yann Guédon, Teva Vernoux.
Petit glossaire :
- Phyllotaxie: disposition des feuilles et des fleurs le long de la tige
- Auxine : hormone végétale indispensable au développement des plantes.
- Organogénèse : une des étapes de l’embryogenèse qui représente la transformation subie par l’embryon jusqu?à maturité.
- Morphogenèse : processus par lequel un organisme en développement croît et change de forme
- Méristème : ensemble de cellules souches végétales
-----------
Voir aussi :
Teva Vernoux, médaille de bronze 2013 du CNRS
Observer la dynamique des hormones chez les plantes

Ce résultat a été publié dans la revue Nature par une équipe internationale impliquant le laboratoire Reproduction et développement des plantes (CNRS/Inra/ENS Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1), le Laboratoire Joliot-Curie (CNRS/ENS Lyon), le Laboratoire de physiologie cellulaire végétale (CNRS/CEA/Université Joseph Fourier), l’équipe-projet INRIA VirtualPlants (Centre Sophia-Méditerranée) commune avec le Cirad et l’Inrae et affiliée au laboratoire Amélioration génétique et adaptation des plantes méditerranéennes et tropicales (Cirad/Inra/Montpellier SupAgro) et l’Université d’Helsinki en Finlande.


- Phyllotaxie: disposition des feuilles et des fleurs le long de la tige
- Auxine : hormone végétale indispensable au développement des plantes.
- Organogénèse : une des étapes de l’embryogenèse qui représente la transformation subie par l’embryon jusqu?à maturité.
- Morphogenèse : processus par lequel un organisme en développement croît et change de forme
- Méristème : ensemble de cellules souches végétales