Actualités 2019


Catégorie

Années
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 | 2022 |



Résultats 101 - 120 de 176.


Environnement - Santé - 24.06.2019
Les mousses végétales témoins de la pollution de l’air
Si la responsabilité des particules fines dans la surmortalité causée par la pollution de l'air est de plus en plus étudiée et reconnue, elle est encore mal comprise. Une équipe de recherche associant l'Inserm et l'université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, a utilisé une méthode innovante, fondée sur la biosurveillance des concentrations en métaux dans les mousses végétales en zone rurale en France.

Sciences de la vie - Santé - 24.06.2019
Croissance végétale et maladies humaines : des régulations communes décryptées
Croissance végétale et maladies humaines : des régulations communes décryptées
De l'adaptation des végétaux à l'environnement à la lutte contre des maladies humaines, des chercheurs de l'Inra, en collaboration avec des équipes belges du Vlaams Instituut voor Biotechnologie , viennent de mettre en évidence des régulations communes aux plantes et aux animaux. Ils révèlent que la mutation d'une protéine (YAK1) permettait de contrecarrer les effets de l'inhibition d'une autre protéine (TOR) qui se traduit par une réduction de la croissance et du métabolisme.

Santé - 21.06.2019
Etude de l’association entre risque d’AVC et exposition à un temps de travail prolongé
Un temps de travail prolongé, qui correspondrait à plus de dix heures par jour au moins 50 jours par an, peut représenter un risque de survenue de maladies cardio-vasculaires ou d'accidents vasculaires cérébraux (AVC). Ce constat est issu d'une étude menée par une équipe française de l'hôpital Raymond-Poincaré AP-HP, de l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, de l'Université Paris-Saclay et de l'Inserm, en collaboration avec des équipes américaines, européennes et japonaises.

Sciences de la vie - Santé - 14.06.2019
Du tissu adipeux humain reproduit en laboratoire
Reproduire un tissu adipeux humain en laboratoire - C'est désormais possible grâce à une équipe de recherche réunissant l'Inserm, le CNRS, l'Université Toulouse III - Paul Sabatier, l'Etablissement français du sang et l'Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse (ENVT) au sein du laboratoire STROMALab.

Santé - Environnement - 13.06.2019
Meilleure qualité de l’air : quelle valeur viser pour améliorer la santé ?
Pour entraîner une baisse significative de la mortalité due aux particules fines, il faudrait baisser leur niveau moyen d'au moins 3 microgrammes par m3 en moyenne annuelle, conclut une étude interdisciplinaire menée par des chercheurs de l'Inserm, du CNRS, de l'Inra, d'Atmo Auvergne Rhône-Alpes et de l'Université Grenoble Alpes.

Santé - Environnement - 13.06.2019
Meilleure qualité de l'air : quelle valeur viser pour améliorer la santé ?
Meilleure qualité de l’air : quelle valeur viser pour améliorer la santé ?
Pour entraîner une baisse significative de la mortalité due aux particules fines, il faudrait baisser leur niveau moyen d'au moins 3 microgrammes par m3 en moyenne annuelle, conclut une étude interdisciplinaire menée par des chercheurs de l'Inserm, du CNRS, de l'Inra, d'Atmo Auvergne Rhône-Alpes et de l'Université Grenoble Alpes.

Environnement - Agronomie / Science alimentaire - 13.06.2019
Étude de faisabilité de « 4 pour 1000 » en France : préserver et augmenter les stocks de carbone dans le sol
Étude de faisabilité de « 4 pour 1000 » en France : préserver et augmenter les stocks de carbone dans le sol
À la demande de l'Ademe et du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, l'Inra a conduit une étude sur le potentiel de stockage en carbone des sols français (hors outre-mer) et dévoile les résultats de celle-ci ce 13 juin 2019 . Ces travaux se réfèrent aux termes de l'initiative 4 pour 1000, lancée lors de la COP 21 à Paris en 2015 qui consiste à accroître la teneur en carbone organique des sols mondiaux d'au moins 4? par an.

Agronomie / Science alimentaire - Santé - 12.06.2019
Des lipides laitiers pourraient contribuer à diminuer le risque cardiovasculaire chez des populations à risque
Un consortium français piloté par l'Inra, en collaboration avec l'Inserm, les universités de Lyon 1 et de Clermont Auvergne, les Hospices Civils de Lyon, les Centres de Recherche en Nutrition Humaine Rhône-Alpes et Auvergne, vient de montrer que la consommation de certains lipides présents naturellement dans les produits laitiers (appelés « lipides polaires ») pourrait réduire le risque cardiovasculaire chez les femmes ménopausées et en surpoids, en réduisant leur taux sanguin de cholestérol LDL (dit « mauvais cholestérol ») et de triglycérides.

Agronomie / Science alimentaire - Santé - 12.06.2019
Des lipides laitiers pourraient contribuer à diminuer le risque cardiovasculaire chez des populations à risque
Un consortium français piloté par l'Inra, en collaboration avec l'Inserm, les universités de Lyon et de Clermont Auvergne, les Hospices Civils de Lyon, les Centres de Recherche en Nutrition Humaine Rhône-Alpes et Auvergne, vient de montrer que la consommation de certains lipides présents naturellement dans les produits laitiers (appelés « lipides polaires ») pourrait réduire le risque cardiovasculaire chez les femmes ménopausées et en surpoids, en réduisant leur taux sanguin de cholestérol LDL (dit « mauvais cholestérol ») et de triglycérides.

Sciences de la vie - 11.06.2019
Pour survivre, le virus de la fièvre catarrhale ovine détourne une fonction cellulaire de son hôte
Pour survivre, le virus de la fièvre catarrhale ovine détourne une fonction cellulaire de son hôte
Des chercheurs de l'Inra, l'Anses et l'École nationale vétérinaire d'Alfort (Enva) ont mis au jour une stratégie développée par le virus de la fièvre catarrhale ovine pour contourner une voie de la machinerie cellulaire de son hôte au profit de sa propre réplication. Publiés dans la revue Journal of Virology , leurs résultats pourraient à terme mener à la mise en place de mesures efficaces pour le développement de molécules antivirales contre ce virus.

Agronomie / Science alimentaire - Sciences de la vie - 11.06.2019
L'ADN de pépins de raisin de l'époque romaine et médiévale révèle des parentés inattendues avec des cépages modernes
L’ADN de pépins de raisin de l’époque romaine et médiévale révèle des parentés inattendues avec des cépages modernes
Quels étaient les cépages en vogue aux temps anciens - Ressemblaient-ils à ceux que nous cultivons aujourd'hui - Un consortium international impliquant l'Inra, le CNRS et l'Université de Montpellier 1 , vient d'offrir un regard nouveau sur la viticulture à l'époque romaine et médiévale. Les chercheurs ont séquencé l'ADN de 28 pépins retrouvés dans des sites archéologiques en France, puis ont comparé leur génome à celui de cépages modernes.

Sciences de la vie - Santé - 10.06.2019
Une étude montre des effets bénéfiques particulièrement importants du café dans le traitement d'une maladie neurologique orpheline
Une étude montre des effets bénéfiques particulièrement importants du café dans le traitement d’une maladie neurologique orpheline
Une équipe du département de neurologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP et de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière (CNRS / Inserm / Sorbonne Université), sous la direction du Pr Emmanuel Flamand-Roze et du Dr Aurélie Méneret, a montré, chez un enfant de onze ans, que le café avait des effets bénéfiques dans le traitement de ses mouvements anormaux causés par une mutation dans le gène ADCY5.

Santé - Pharmacologie - 06.06.2019
Un nouveau marqueur d'athérosclérose sur les rails
Un nouveau marqueur d’athérosclérose sur les rails
Une équipe de chercheurs de l'Inserm et de l'université de La Réunion propose un nouveau traceur radioactif pour repérer les plaques d'athérome présentes dans la paroi des artères et pouvant entraîner un risque d'accident cardiovasculaire. Testée chez la souris et ex vivo chez l'humain, cette molécule appelée Darapladib se fixe spécifiquement à une enzyme surexprimée dans ces plaques et permet ainsi de localiser ces dernières par imagerie.

Sciences de la vie - 06.06.2019
A qui perd gagne au cours de l'évolution des espèces à génome complexe ?
A qui perd gagne au cours de l’évolution des espèces à génome complexe ?
La perte de gènes dupliqués pourrait-elle servir de moteur à l'évolution au même titre que la duplication de gènes - En étudiant la reproduction du colza, des chercheurs de l'Inra ont montré que, loin d'être délétère, la perte d'une des copies dupliquées d'un gène essentiel pour réaliser des échanges entre chromosomes au cours de la méiose 1 pourrait conférer un avantage adaptatif.

Agronomie / Science alimentaire - Santé - 05.06.2019
Consommation d'aliments ultra-transformés et risque de maladies cardiovasculaires
Consommation d’aliments ultra-transformés et risque de maladies cardiovasculaires
Dans un article à paraitre le 30 mai 2019 dans le British Medical Journal , des chercheurs de l'Inserm, de l'Inra, de l'Université Paris 13 et du Cnam au sein de l'Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle EREN rapportent un risque accru de maladies cardiovasculaires chez les consommateurs d'aliments ultra-transformés dans la cohorte NutriNet-Santé.

Sciences de la vie - Santé - 04.06.2019
Quand la narcolepsie rend plus créatif
Quand la narcolepsie rend plus créatif
Dormir nous rendrait-il plus créatif - L'étude des personnes narcoleptiques, qui bénéficient d'un accès privilégié au sommeil paradoxal, pourrait apporter des informations clés pour comprendre ce phénomène. Une équipe associant des médecins de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP et des chercheurs de l'Inserm, du CNRS et de Sorbonne Université au sein de l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière, en collaboration avec une équipe de l'université de Bologne en Italie, a mis en évidence l'existence d'une plus grande créativité chez les patients atteints de narcolepsie.

Agronomie / Science alimentaire - Santé - 30.05.2019
Consommation d'aliments ultra-transformés et risque de maladies cardiovasculaires
Consommation d’aliments ultra-transformés et risque de maladies cardiovasculaires
Dans un article à paraître le 30 mai 2019 dans le British Medical Journal, des chercheurs de l'Inserm, de l'Inra, de l'Université Paris 13 et du Cnam au sein de l'Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle EREN rapportent un risque accru de maladies cardiovasculaires chez les consommateurs d'aliments ultra-transformés dans la cohorte NutriNet-Santé.

Santé - Pharmacologie - 27.05.2019
Récidives et chronicité de l'eczéma : comment l'expliquer ?
Récidives et chronicité de l’eczéma : comment l’expliquer ?
Pourquoi les plaques d'eczéma provoquées par le contact de la peau avec un allergène réapparaissent-elles aux mêmes endroits alors que la lésion a eu le temps de guérir - C'est sur cette question que s'est penchée une équipe de recherche associant l'Inserm, l'Université Claude Bernard Lyon 1, l'Ecole normale supérieure de Lyon et le CNRS au sein du Centre international de recherche en infectiologie.

Sciences de la vie - Santé - 23.05.2019
Les pouvoirs extraordinaires des bactéries visualisés en direct
Les pouvoirs extraordinaires des bactéries visualisés en direct
La dissémination globale de résistances aux antibiotiques est un problème majeur de santé publique et une priorité de la recherche internationale en microbiologie. Dans ses travaux à paraître dans Science , Christian Lesterlin, chercheur Inserm au sein du laboratoire ” Microbiologie moléculaire et biochimie structurale "(CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1) à Lyon, a pu filmer avec son équipe le processus d'acquisition de l'antibiorésistance en temps réel, et a découvert un acteur essentiel mais inattendu dans son maintien et dans sa dissémination au sein des populations bactériennes.

Santé - Agronomie / Science alimentaire - 23.05.2019
La santé de 200 000 volontaires suivie par l’Inserm
Objectif atteint : 200 000, c'est le nombre de personnes vivant en France qui ont rejoint la cohorte Constances depuis 2012. Un record inégalé qui fait de Constances le plus important projet de recherche d'épidémiologie et de santé publique en France, qui n'a que peu d'équivalents au niveau international.