Comment renforcer les méthodes cryptographiques - par Benjamin Wesolowski

Photo de Benjamin Wesolowski
Photo de Benjamin Wesolowski
Benjamin Wesolowski est cryptologue, chargé de recherche CNRS à l’Unité de mathématiques pures et appliquées (UMPA, CNRS/ENS de Lyon). En 2023, il obtient une bourse ERC Starting du Conseil européen de la recherche, pour son. Ce projet propose de déployer la riche théorie mathématique des groupes algébriques pour l’étude de deux directions post-quantiques parmi les plus prometteuses : la cryptographie fondée sur les réseaux euclidiens et sur les isogénies.

Benjamin Wesolowski présente ses travaux et explique comment renforcer les méthodes cryptographiques afin de les rendre résistantes face à l’avènement éventuel de l’ordinateur quantique. Un entretien mené par Bastien Contreras, paru dans CNRS Le Journal le 13 février 2024.

La cryptographie face à la menace quantique

Le cryptologue Benjamin Wesolowski nous explique comment renforcer les méthodes cryptographiques afin de les rendre résistantes face à l’avènement éventuel de l’ordinateur quantique.

Comment le mathématicien que vous êtes en est-il venu à concevoir des codes secrets ?

Benjamin Wesolowski. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les mathématiques. J’ai donc suivi cette passion, qui m’a conduit à intégrer l’École polytechnique fédérale de Lausanne, où j’ai passé ma licence, mon master, puis mon doctorat. C’est là que j’ai vraiment découvert la cryptologie [...]

Lire l’entretien complet dans CNRS Le Journal