(H/F) Ingénieur-e en calcul scientifique

     
Recruteur
Parution
Lieu de travailToulouse, Midi-Pyrénées, France
Catégorie
Fonction

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Les annuaires de l’organisme
  • Travailler au CNRS


Portail > Offres > Offre UMR5277-EMIDUP-032 - (H/F) Ingénieur-e en calcul scientifique

(H/F) Ingénieur-e en calcul scientifique

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5277-EMIDUP-032
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 6 décembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2400 et 2590 ¤ bruts par mois selon expérience
Niveau d’études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le poste ouvert vise à renforcer la capacité du laboratoire à développer et pérenniser ces codes numériques au meilleur niveau mondial.

Activités

Au sein de l’équipe PS2E, le/la candidat-e participera aux différents aspects du développement et de la maintenance de codes numériques qui comprennent la conception, le choix des méthodes numériques, la programmation, la validation, l’optimisation, le portage sur des nouvelles architectures et à la mise à disposition aux utilisateurs. Il/Elle assurera une partie de ses tâches dans le cadre des projets numériques de l’équipe.
Pour la première année, le/la candidat-e devra participer au développement d’un langage dédié (Domain specific language) à la résolution d’équations aux dérivées partielles qu’on retrouve en physique, en particulier en hydro- ou magnétohydrodynamique.

Compétences

o diplôme d’ingénieur ou doctorat dans un domaine en relation avec le calcul scientifique
o compétences en théorie des langages et en compilation
o maîtrise des outils Lex et Yacc (ou similaires)
o connaissance opérationnelle du langage C++11
o maîtrise de l’anglais technique
o aptitude à travailler en équipe

En complément, des compétences ou une expérience dans un ou plusieurs des domaines suivants seront appréciées :
o connaissance du langage Python
o notions de base en mathématiques appliquées et dans les méthodes d’analyse numérique
o programmation parallèle (MPI, OpenMP, programmation GPU) et optimisation de codes sur diverses architectures
o architecture des ordinateurs de calcul parallèle

Contexte de travail

L’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP), et en particulier l’équipe Physique du Soleil, des Étoiles et Exoplanètes (PS2E), possède une forte composante en théorie et modélisation pour laquelle la simulation numérique est un des principaux outils. Les chercheurs développent et utilisent des codes de simulations bi- ou tridimensionnelles sur des machines parallèles ou massivement parallèles.

Web

Lors de votre postulation, veuillez vous référer à myScience.fr et indiquer la référence  JobID 10555.