Doctorat en Géographie / Changements d’occupation et d’usage du sol H/F

     
Recruteur
Parution
Lieu de travailRennes, Bretagne, France
Catégorie
Fonction

Description

CNRS - Portail emploi recrutement



  • Doctorat en Géographie / Changements d’occupation et d’usage du sol H/F

    Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
    Français - Anglais

    Faites connaître cette offre !

    Informations générales

    Référence : UMR6554-THOHOU-003
    Lieu de travail : RENNES
    Date de publication : vendredi 8 février 2019
    Nom du responsable scientifique : Thomas HOUET
    Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
    Durée du contrat : 36 mois
    Date de début de la thèse : 1 octobre 2019
    Quotité de travail : Temps complet
    Rémunération : 1 768,55 ¤ brut mensuel

    Description du sujet de thèse

    Le poste de doctorat fait partie du réseau européen de formation TERRANOVA (H2020 ITN) au sein duquel 15 doctorants collaboreront pour améliorer la compréhension à long terme de l’histoire des paysages et des stratégies d’utilisation des sols en Europe. Les transitions socioculturelles identifiées précédemment et les effets des forçages naturels feront l’objet d’une évaluation critique dans une nouvelle arène intellectuelle interdisciplinaire créée par le projet TerraNova. Des synthèses locales/régionales et continentales seront utilisées pour ancrer une nouvelle génération de modèles de paysage et de changement climatique, qui incluent les effets des actions humaines passées et des scénarios futurs pour la gestion et le rétablissement du paysage. En fin de compte, ce projet contribuera à identifier les principaux changements antérieurs dans l’utilisation des ressources et les régimes énergétiques et fournira des options pour la transition future vers une société à faibles émissions de carbone.

    Ce offre de thèse de doctorat évaluera l’effet des connaissances sur les changements à long terme du paysage (passés et futurs) sur le processus de prise de décision. Il analysera la valeur ajoutée et les inconvénients d’une telle compréhension dynamique et systémique des changements paysagers à diverses échelles, de la prise de décision et de l’élaboration des politiques. Il utilisera une approche comparative en utilisant (1) les études existantes des autres thèses du projet TerraNova, les projets de recherche et la littérature, (2) des expérimentations sur des études participatives visant à construire des scénarios de gestion des utilisations du sol au cours de l’anthropocène. Envisager les avenirs possibles d’un territoire peut avoir diverses influences sur la perception des utilisateurs des terres, des décideurs ou des responsables politiques.

    Cette thèse contribuera à l’élaboration de protocoles et d’outils d’aide à la décision (expériences de crowdsourcing et de choix ; mise à l’essai des résultats de recherche d’autres thèses avec un groupe d’intervenants et de décideurs engagés) pour tenir compte du changement à long terme du paysage dans le processus décisionnel. Cette sera appliquée sur des paysages d’Europe du Nord, avec un accent particulier sur les paysages exploités intensivement dans les zones tempérées et atlantiques (aux Pays-Bas et en France) confrontés au défi d’un développement humain et naturel durable et bas carbone.

    Vos fonctions

    - analyser la littérature, mener des études de modélisation de l’utilisation et de la couverture du sol et des études de modélisation participative
    - publier des articles scientifiques et en faire la synthèse
    - interagir et collaborer avec d’autres doctorants du projet
    - interpréter et reconstruire l’analyse scientifique en termes d’histoire du paysage et de (changements de) régimes énergétiques

    Exigences (critères obligatoires) - Master ou M.Sc. (ou diplôme équivalent) en géographie, agronomie, modélisation, science du changement climatique ou dans des domaines similaires.
    - expérience antérieure dans le domaine des systèmes d’information géographique et de la modélisation des changements d’occupation des sols
    - compétences interdisciplinaires et intérêt marqué pour les questions environnementales, l’aménagement du territoire et l’élaboration de scénarios
    - à côté de l’anglais, une capacité de lecture académique en français
    - travailler ou étudier à l’étranger est une expérience importante pour le candidat retenu selon les conditions d’éligibilité des Actions Marie Sklodowska-Curie (cf. informations publique ci-dessous)

    Contexte de travail

    Cette thèse de doctorat sera supervisée conjointement par M. Thomas Houet (CNRS, Géographie, Université de Rennes, France), M. Peter Verburg (Analyse spatiale environnementale, Institut d’études environnementales, VU University Amsterdam, Pays-Bas) et M. Welter Helmer (Département d’archéologie du paysage et du patrimoine culturel, Université de Leiden). Deux détachements auront lieu: le premier à l’Université VU d’Amsterdam (mois 21-23) afin d’apprendre l’analyse du Land Change Science, à l’UICN (Van Ham, mois 15-17) pour le cadre non universitaire de la gouvernance, et à Rewilding Europe (Helmer, M27) pour développer des compétences commercialisables en gestion et renaturation des territoires.

    Qu’est-ce que nous offrons -

    - Un poste stimulant dans une organisation socialement engagée. Rémunération selon les conditions des Actions Marie Sklodowska Curie.
    - Faire partie d’une équipe de scientifiques de pointe dans différents domaines du monde universitaire (science, gestion du paysage, modélisation et techniques d’imagerie).
    - Bourse prestigieuse de l’UE.
    - Développer des compétences de recherche multidisciplinaires, interdisciplinaires et transdisciplinaires.
    - Excellent programme de formation couvrant l’ensemble des interactions homme-environnement, l’histoire des paysages, la reconstruction et la gestion, les régimes énergétiques et l’aménagement du territoire, entre autres.
    - Établir un réseau professionnel dans les universités, les organisations d’entreprises et les ONG.
    - Stages et visites dans différents instituts disciplinaires au sein de l’industrie et du monde universitaire.

    Salaire et conditions

    La thèse sera de 3 ans, sans prolongation possible.
    De plus, le CNRS / Université de Rennes offrent d’excellents avantages sociaux et divers régimes et réglementations pour favoriser un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, tels que :
    - un maximum de 44 jours de congé annuel basé sur un emploi à temps plein
    - contribution importante de l’employeur au régime de pension
    - participation aux frais de déplacement (jusqu’à 50 % pour les transports en commun), aux déjeuners et aux activités sociales
    - modèle optionnel pour la conception d’un ensemble d’avantages personnalisés
    Le salaire dépendra de l’expérience et de la situation personnelle du candidat mais sera compris entre 1800¤ et 2200¤ net par mois.

    Contraintes et risques

    Pas de risques particuliers.
    Le doctorant aura des formations de haut-niveau en écoles chercheurs par des chercheurs de renommée internationale et des séjours de 1 à 3 mois dans des laboratoires d’accueil partenaires (Pays-Bas, Belgique)

    Informations complémentaires

    Candidature Ce poste vous intéresse - Veuillez postuler via le bouton de candidature et télécharger votre curriculum vitae et votre lettre de motivation avant le 15/04/2019, 17:00.

    Étapes d’application
    - Vérifiez que vous remplissez les conditions spécifiées dans les "Critères d’éligibilité" pour être éligible ; o Tous les chercheurs recrutés dans une Action Marie Sklodowska-Curie doivent être des chercheurs en début de carrière. Au moment de son recrutement par l’organisme d’accueil, le candidat doit être dans les quatre premières années de sa carrière de chercheur et ne pas encore avoir obtenu un doctorat. Les quatre années commencent à compter de la date à laquelle le chercheur a obtenu le diplôme qui l’autoriserait formellement à entreprendre un doctorat.
    o Les chercheurs sont tenus d’entreprendre une mobilité transnationale (c’est-à-dire de se déplacer d’un pays à l’autre) lorsqu’ils prennent leurs fonctions. Une règle générale s’applique à la nomination des chercheurs : Au moment du recrutement par le bénéficiaire d’accueil, les chercheurs ne doivent pas avoir résidé ou exercé leur activité principale (travaux, études, etc.) dans le pays du bénéficiaire d’accueil pendant plus de douze mois au cours des trois années précédant immédiatement la date de référence. Il est à noter que la règle de mobilité s’applique au bénéficiaire où le chercheur est recruté, et non aux bénéficiaires où le chercheur est envoyé ou détaché.
    o Pour tout recrutement, l’admissibilité et la mobilité du chercheur seront déterminées au moment de son (premier) recrutement dans le projet. Le statut du chercheur n’évoluera pas pendant la durée d’un contrat.
    - Veuillez fournir en annexe de votre CV la preuve que vous remplissez les conditions d’éligibilité mentionnées ci-dessus.

    Dates clés Date limite d’inscription : 15 avril 2019, 17h00 Évaluation, entrevues et processus de sélection : 16 avril 2019 - 20 juin 2019* Information des lauréats : 21 juin 2019 Les titulaires d’un doctorat sont employés et prêts à commencer : 1er octobre 2019 *Un événement d’évaluation à l’université d’Amsterdam peut faire partie du processus de sélection.

    Questions relatives aux postes vacants
    Si vous avez des questions concernant cette offre d’emploi, vous pouvez nous contacter: Thomas Houet
    Courriel : thomas.houet [at] univ-rennes2[.]fr

    Aucun candidature ne sera recevable si envoyée par email. Il est impératif d’utiliser cette plateforme.

    Web

    Lors de votre postulation, veuillez vous référer à myScience.fr et indiquer la référence  JobID 12152.