Chercheur postdoctorant (H/F) en conservation et partage de données neuroscientifiques

     
Recruteur
Parution
Lieu de travailParis, Ile-de-France, France
Catégorie
Fonction

Description

CNRS - Portail emploi recrutement



  • Portail > Offres > Offre UMR9197-ANDDAV-002 - Chercheur postdoctorant (H/F) en conservation et partage de données neuroscientifiques

    Chercheur postdoctorant (H/F) en conservation et partage de données neuroscientifiques

    Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
    Français - Anglais

    Faites connaître cette offre !

    Informations générales

    Référence : UMR9197-ANDDAV-002
    Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
    Date de publication : jeudi 14 mars 2019
    Type de contrat : CDD Scientifique
    Durée du contrat : 11 mois
    Date d’embauche prévue : 1 mai 2019
    Quotité de travail : Temps complet
    Rémunération : entre 2617 et 4291 ¤ bruts menuels selon expérience
    Niveau d’études souhaité : Doctorat
    Expérience souhaitée : Indifférent

    Missions

    Un poste postdoctoral en conservation et partage de données neuroscientifiques est disponible au sein du groupe de recherche en neuroinformatique de l’Institut des neurosciences de Paris-Saclay, dirigé par Andrew Davison.

    Le Human Brain Project est en train de développer un référentiel de données ouvertes pour les neurosciences, conformément aux principes FAIR (Facile à trouver, Accessible, Interopérable, Réutilisable). Le rôle de notre groupe est de mettre fortement l’accent sur la réutilisation : en s’assurant que tous les ensembles de données ont des métadonnées détaillées de haute qualité, de sorte qu’elles puissent être utilisées dans la création et la validation de modèles, et dans les analyses approfondies ; et en fournissant des outils pour faciliter la réutilisation des données.

    Le poste est disponible immédiatement et est financé jusqu’au 31 mars 2020, avec des extensions futures possibles. Le salaire est fonction de l’expérience et sera à l’échelle de recherche standard du CNRS.

    Activités

    Le candidat retenu sera responsable de l’élaboration et de l’amélioration des schémas de métadonnées, des protocoles et des flux de travail de conservation des données d’activité neuronale (y compris les enregistrements par patch clamp, l’imagerie par fluorescence, les enregistrements multiélectrodes et les IRMf), et de la coordination du processus de conservation et d’annotation en profondeur. Le projet impliquera une collaboration intensive avec d’autres chercheurs, conservateurs et développeurs de logiciels au sein du groupe de recherche, du Human Brain Project et des communautés plus larges de neurosciences/neuroinformatique.

    Compétences

    Les candidats doivent être titulaires d’un doctorat en neurosciences, en informatique, en bibliothéconomie ou en sciences de l’information, ou dans une discipline connexe, ou être sur le point de terminer leurs études de doctorat dans l’un de ces domaines.

    Une expérience des méthodes expérimentales en neurosciences, des technologies du Web sémantique et/ou des approches de gestion de l’information sera particulièrement utile. La connaissance de la programmation informatique, en particulier l’utilisation du langage Python, serait également un avantage. Un bon niveau d’anglais est essentiel.

    Contexte de travail

    Le Human Brain Project (HBP ; https://www.humanbrainproject.eu/) est une initiative phare de l’UE dans laquelle plus de 100 institutions partenaires travaillent ensemble à la création d’une toute nouvelle infrastructure informatique pour les neurosciences et pour la recherche liée au cerveau en médecine et informatique, catalysant un effort de collaboration mondial visant à comprendre le cerveau humain et ses maladies et à imiter ses capacités informatiques.

    L’Institut des Neurosciences Paris-Saclay (?url=http%3A%2F%2Fneuro-psi.cnrs.fr&module=jobs&id=12979" target="_blank" rel="nofollow">http://neuro-psi.cnrs.fr) est une unité mixte de recherche du CNRS et de l’Université Paris-Sud, située sur le campus de Gif-sur-Yvette, à 40 minutes environ du centre de Paris. Le groupe Davison fait partie du département des neurosciences intégratives et computationnelles, qui se compose de six groupes de recherche axés sur la complexité de la dynamique des réseaux néocorticaux pendant le traitement sensoriel et la perception, en utilisant une gamme d’approches expérimentales, théoriques et informatiques.
    Web emploi.cnrs.fr/Offres...
    Lors de votre postulation, veuillez vous référer à myScience.fr et indiquer la référence  JobID 12979.