Ingénieur·e en ingénierie logicielle (H/F)

     
Employer
Published
WorkplaceToulouse, Midi-Pyrénées, France
Category
Position

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Français
  • English


  • Portail > Offres > Offre UPR8001-DANSID-005 - Ingénieur·e en ingénierie logicielle (H/F)

    Ingénieur·e en ingénierie logicielle (H/F)

    Faites connaître cette offre !

    Informations générales

    Référence : UPR8001-DANSID-005
    Lieu de travail : TOULOUSE
    Date de publication : vendredi 26 juillet 2019
    Type de contrat : CDD Technique/Administratif
    Durée du contrat : 12 mois
    Date d’embauche prévue : 2 septembre 2019
    Quotité de travail : Temps complet
    Rémunération : entre 2076 et 2400 euros bruts mensuels selon expérience
    Niveau d’études souhaité : Bac+5
    Expérience souhaitée : Indifférent

    Missions

    Au sein de la plate-forme robotique du LAAS, l’ingénieur·e sera chargé·e, dans le cadre du projet Terrinet (https://terrinet.eu) de préparer l’accueil des chercheurs qui viendront utiliser la plate-forme du LAAS. Il participera pour cela au développement et à la mise en œuvre des outils logiciels et des services utilisés, à la maintenance des matériels, ainsi qu’à la rédaction de la documentation associée. De manière plus générale cet·te ingénieur·e sera amené·e à participer à l’ensemble des missions portée par la plate-forme robots du LAAS.

    Activités

    Dans le cadre de ses missions, l’ingénieur·e sera amené·e à : - Analyser et formaliser les besoins des usagers. - Évaluer des offres logicielles. - Mettre en œuvre les logiciels retenus et assurer leur intégration dans l’environnement existant, par le développement de connecteurs ou de composants logiciels dédiés. - Assurer la documentation des développements réalisés et contribuer à améliorer les documentations existantes - Participer à la rédaction des livrables du projet Terrinet. - Veiller à l’application des règles de sécurité autour de l’utilisation de la plate-forme. - Former, conseiller et assister les personnes utilisant la plate-forme.

    Compétences

    Pour pouvoir mener ses missions à bien, l’ingénieur·e devra disposer des compétences techniques suivantes :

    Expérience des logiciels de contrôle / commande des robots.
    Connaissance de l’environnement ROS et/ou Genom3.
    Maîtrise d’un ou plusieurs langages utilisés en robotique : C, C++, Python.
    Avoir une connaissance des outils de développement associés (git, autotools, CMake,...)
    Avoir une solide expérience de développement sous Linux.
    Des compétences de base en informatique embarquée (ARM, microcontrôleurs, temps-réel) seront considérés comme un plus.
    Des compétences de base en montage et câblage électronique seront considérés comme un plus.
    Savoir rédiger une documentation technique.
    Lire/écrire/parler anglais (niveau B2 selon le CECRL au minimum) Respecter les normes, procédures et règles de sécurité en vigueur au sein de l’unité.
    Avoir le sens des relations humaines et du travail en équipe.

    Contexte de travail

    Le LAAS, Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes du CNRS est une unité propre de recherche (UPR) du CNRS. Il regroupe huit départements de recherche sur des thématiques variées, de l’informatique théorique aux micro- et nano- technologies en passant par l’automatique. Le poste est affecté au département de Robotique qui regroupe environ 90 personnes, et dispose d’une plate-forme expérimentale composée de 2 salles d’expérimentation équipées de systèmes de capteur de mouvement, d’une arène de vol pour drones, de 2 robots humanoïdes, de cinq robots d’intérieur à roues, de trois rovers d’extérieur et d’une flotte de drones.

    Les membres de la plate-forme robots assurent le bon fonctionnement (matériel et logiciel) de l’ensemble de ces moyens, le développement d’une partie du logiciel de base utilisés ainsi que de certaines solutions matérielles. Il s’agit d’une équipe d’ingénieur·e·s pluridisciplinaire (électronique informatique et mécanique) qui participe également à des projets de recherche au sein des équipes du département.

    Le projet Terrinet regroupe des plate formes robotiques de plusieurs laboratoires européens dans un réseau qui se propose de mettre une partie de leurs moyens à disposition de chercheu·r·se·s par l’intermédiaire d’appels à projets.

    Contraintes et risques

    Néant.

    Informations complémentaires

    Nil.
    Web
    In your application, please refer to myScience.fr
    and reference  JobID 16184.

    Related News



    This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |