Post-doc (H/F) : Oscillateur hyperfréquence optomécanique

     
Employer
Published
WorkplacePalaiseau, Ile-de-France, France
Category
Position

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Français
  • English


  • Portail > Offres > Offre UMR9001-REMBRA-002 - Post-doc (H/F) : Oscillateur hyperfréquence optomécanique

    Post-doc (H/F) : Oscillateur hyperfréquence optomécanique

    Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
    Français - Anglais

    Faites connaître cette offre !

    Informations générales

    Référence : UMR9001-REMBRA-002
    Lieu de travail : PALAISEAU
    Date de publication : jeudi 15 août 2019
    Type de contrat : CDD Scientifique
    Durée du contrat : 12 mois
    Date d’embauche prévue : 1 novembre 2019
    Quotité de travail : Temps complet
    Rémunération : entre 2150 et 3100eur nets suivant expérience
    Niveau d’études souhaité : Doctorat
    Expérience souhaitée : Indifférent

    Missions

    Le rôle du post-doc sera d’évaluer le potentiel des horloges hyperfréquences compactes ultra-stables pour la métrologie temps-fréquence.
    L’un des principaux enjeux est la stabilité de la sortie de l’oscillateur, comme l’indique son bruit de phase sur de courtes périodes. La stabilisation pourra être réalisée en mettant en oeuvre des boucles optoélectroniques intégrées, exploitant soit un contrôle optique soit un contrôle acoustique selon différents schémas de verrouillage.

    Activités

    Le post-doc sera impliqué :
    - fabrication du dispositif
    - étude des effets optomécaniques
    - caractérisation micro-ondes

    Compétences

    - Expérimentation optiques
    - Connaissances en nanophotonique
    - Experéience en micro-onde
    - expérience de travail en salle blanche

    Contexte de travail

    Les progrès récents en nanophotonique ont permis la co-conception de résonances mécaniques et optiques dans le même appareil, ouvrant la voie à des expériences d’optomécanique à l’échelle nanométrique. Une contribution notable qui est sortie de ce domaine est la manifestation d’une instabilité paramétrique, entraînant une amplification mécanique et par conséquent une oscillation du mode mécanique piloté de manière purement optique. Cette capacité à réaliser une oscillation auto-entretenue sans besoin de rétroaction électronique rend les oscillateurs optomécaniques attrayants pour des applications sur puce telles que les horloges à micro-ondes, dans lesquelles de l’énergie lumineuse dirigée provenant d’un laser est disponible pour alimenter l’oscillation.
    l’architecture photonique reposera sur un résonateur optomécanique intégré de haute qualité, à savoir une cavité à défauts de cristaux photoniques, afin de réaliser une oscillation très stable dans la gamme des GHz, où le manque de Les sources miniaturisées et de bonne qualité constituent un problème grave. Grâce à la forte réduction des dimensions de l’oscillateur à l’échelle nanométrique, le résonateur supportera les modes mécaniques fortement couplés à la lumière jusqu’à 3-5 GHz, directement à la fréquence de fonctionnement d’intérêt pour les oscillateurs à hyperfréquences optoélectroniques et les applications de métrologie.

    Web

    In your application, please refer to myScience.fr
    and reference  JobID 16385.

    Related News



    This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |