F - poste d’ingénieur de recherche en microrobotique

     
Employer
Published
Category
Position

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Français
  • English


  • Portail > Offres > Offre UMR6174-JEACAR-015 - H/F - poste d'ingénieur de recherche en microrobotique

    H/F - poste d’ingénieur de recherche en microrobotique

    Faites connaître cette offre !

    Informations générales

    Référence : UMR6174-JEACAR-015
    Lieu de travail : BESANCON
    Date de publication : vendredi 6 septembre 2019
    Type de contrat : CDD Technique/Administratif
    Durée du contrat : 12 mois
    Date d’embauche prévue : 30 septembre 2019
    Quotité de travail : Temps complet
    Rémunération : entre 2380 et 2600 euros bruts selon expérience
    Niveau d’études souhaité : Bac+5
    Expérience souhaitée : Indifférent

    Missions

    Le traitement d’un très grand nombre de maladies, et notamment des cancers, repose sur une meilleure connaissance et une meilleure maîtrise des populations cellulaires. La caractérisation et le tri de ces cellules représentent donc un fantastique enjeu pour les thérapies de demain. Ces dernières années de grandes avancées ont vu le jour, notamment avec l’arrivée des laboratoires sur puce, ou lab on chip. Ces systèmes fluidiques de la taille d’une carte de crédit sont composés de canaux de quelques centaines de micromètres de largeur et de plusieurs centimètres de long. Ils sont utilisés pour effectuer des analyses biologiques. Leur petite taille rend ces dispositifs facilement portables, utilisables au plus près du patient.

    Le département AS2M de l’institut FEMTO-ST a l’objectif de développer des laboratoires sur puce pour le tri cellulaire ultra sélectif à l’aide d’approches robotisées.

    La personne recrutée sera en charge de la mise en place des bancs de tests expérimentaux pour le développement de ces laboratoires sur puce robotisés.

    Activités

    - conception, fabrication et validation des dispositifs expérimentaux, en étroite collaboration avec les chercheurs et les doctorants impliqués dans ce projet.
    - responsable des tests de tri de cellules biologiques en étroite collaboration avec les biologistes de l’EFS

    Compétences

    - titulaire d’un Master 2 ou d’un diplôme d’ingénieur - compétences techniques : des compétences dans les domaines suivants seront appréciées : robotique, automatique, mécatronique, microfabrication. Cependant toutes les candidatures présentant de fortes compétences scientifiques seront étudiées.
    - aucune connaissance particulière n’est attendue dans le domaine de la biologie
    - goût du travail théorique et expérimental

    Contexte de travail

    La mission se déroulera à l’Institut FEMTO-ST, qui est une unité de recherche rattachée au CNRS, à l’Université de Franche Comté, à l’école d’ingénieur ENSMM, et à l’UTBM. Environ 700 personnes travaillent au sein de sept départements de recherche. La personne recrutée travaillera au sein du département AS2M (automatique et systèmes micro mécatroniques. Elle sera employée par le CNRS, qui est le plus grand organisme public français de recherche scientifique. Cet établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST) est placé sous la tutelle administrative du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ?url=http%3A%2F%2Fwww.cnrs.fr%2Findex.php&module=jobs&id=16698" target="_blank" rel="nofollow">www.cnrs.fr/index.php

    Cette offre s’inscrit dans le cadre du projet ANR franco-suisse CoDiCell (?url=http%3A%2F%2Fprojects.femto-st.fr%2FCoDiCell%2F&module=jobs&id=16698" target="_blank" rel="nofollow">http://projects.femto-st.fr/CoDiCell/ ). CoDiCell est un projet multidisciplinaire basé sur les compétences complémentaires de trois laboratoires, le CNRS, l’EFS (Etablissement Français du Sang) et l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne). La personne recrutée travaillera en collaboration avec les ingénieurs et doctorants recrutés sur ce projet dans les institutions partenaires.

    Il/elle aura accès notamment aux microscopes, stations de microassemblage, robots manipulateurs et à la salle blanche MIMENTO dédiée à la microfabrication (salle de 800m2) nécessaires à ses travaux. Il/elle aura également accès aux crédits nécessaires pour acheter du matériel et participer à des congrès scientifiques.

    Contraintes et risques

    Des déplacements de courte durée en France et à l’étranger sont à prévoir

    Informations complémentaires

    Pour postuler envoyer CV et lettre de motivation via la plateforme en ligne

    Web

    In your application, please refer to myScience.fr
    and reference  JobID 16698.

    This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |