Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

Post-doctorat: transport thermique dans des membranes ultra-minces nano-structurées (H/F)

     
Employer
Published
WorkplaceParis, Ile-de-France, France
Category
Position

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Les annuaires de l’organisme
  • Travailler au CNRS


Portail > Offres > Offre UPR2940-FLOPOI-018 - Post-doctorat: transport thermique dans des membranes ultra-minces nano-structurées (H/F)

Post-doctorat: transport thermique dans des membranes ultra-minces nano-structurées (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2940-FLOPOI-018
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 28 novembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d’embauche prévue : 1 février 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2617 ¤ brut mensuel
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L’étude du transport thermique est un enjeu majeur avec de nombreuses implications fondamentales et technologiques. Dans ce contexte, les matériaux de basse dimensionnalité permettront de sonder une échelle jamais atteinte défiant les connaissances actuelles. Les modèles bien établis pour les cristaux 3D échouent pour des structures d’un atome d’épaisseur et des approches expérimentales et théoriques novatrices sont nécessaires. Étonnamment, un énorme effort a permis de mieux comprendre la conduction électrique dans le graphène tandis que le transport thermique en est encore à ses balbutiements.

Activités

Ce stage postdoctoral a pour objectif de concevoir des membranes suspendues en graphène et autres matériaux 2D pour explorer les nouvelles frontières du transport thermique. Les membranes 2D constituent un challenge en terme de fabrication, et permettent de s’affranchir d’un substrat trop invasif pour la thermique aux échelles 2D [1]. Notre approche combine des expertises complémentaires dans i) la fabrication de nano-structures de géométries complexes comme plateformes de test du transport thermique (en collaboration avec le C2N (Orsay)[2,3]); ii) des mesures de température résolues spatialement par spectroscopie Raman; iii) et le développement de modèles théoriques originaux (en collaboration avec l’IMPMC (Paris)[4]).

Compétences

Le candidat doit avoir un doctorat et avoir des bases solides en physique du solide/de la matière condensée. Le travail sera essentiellement expérimental et inclura la fabrication des échantillons. Ainsi le candidat devra déjà avoir une certaine expérience des techniques de nano-fabrication, voire d’empilements de matériaux 2D. De plus une expérience en spectroscopie Raman et/ou en transport électronique est requise.

Contexte de travail

L’Institut Néel - un des grand centre de recherche Français en physique de la matière condensée - se situe au coeur d’un environnement scientifique, industriel et culturel unique. Il fait partie d’un des plus grand centre de hautes technologies en Europe, au coeur des Alpes Françaises.

Web

In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 18156.

Related News



This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |