CNRS

Chercheur sur la caractérisation des scénarios atmosphériques gouvernant les crues et laves torrentielles dans les Alpes du Nord. H/F

 
Published
WorkplaceGrenoble, Rhône-Alpes, France
Category
Position

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Les annuaires de l’organisme
  • Travailler au CNRS


Portail > Offres > Offre UMR5001-VALLAN0-031 - Chercheur sur la caractérisation des scénarios atmosphériques gouvernant les crues et laves torrentielles dans les Alpes du Nord. H/F

Chercheur sur la caractérisation des scénarios atmosphériques gouvernant les crues et laves torrentielles dans les Alpes du Nord. H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5001-VALLAN0-031
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : mardi 21 janvier 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d’embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2617 ¤ minimum (expérience souhaitée de 0 à 2 ans)
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Caractérisation des scénarios atmosphériques gouvernant les crues et laves torrentielles dans les Alpes du Nord.

Activités

Le projet HYDRODEMO est un projet de recherche collaboratif entre l’INRAE (Grenoble/Aix en Provence) et l’IGE (Grenoble) ayant pour objectif de mieux connaître les risques liés aux crues et laves torrentielles dans les Alpes du Nord et de pouvoir mieux s’en prémunir. Les phénomènes torrentiels sont dangereux à la fois par la réaction très soudaine des cours d’eau et leur charge en matériau solide. Pourtant, il y a un manque critique de connaissance de ce type d’aléas qui ont la particularité de se produire à des échelles très locales (bassins versants de 1 à 100 km2). Les différentes actions d’HYDRODEMO doivent permettre de développer une modélisation de l’hydrologie, de l’hydrométéorologie et du transport solide liés à ce type d’aléas qui soit applicable à l’ensemble des petits bassins versants du territoire. Cette nouvelle connaissance scientifique permettra à l’avenir de mieux comprendre les phénomènes associés aux aléas torrentiels, de mieux les prévenir et d’améliorer l’alerte à la population.
L’action proposée ici vise à caractériser les scénarios atmosphériques à l’origine des crues torrentielles les plus sévères sur la région grenobloise ces dernières décades.
L’analyse des séquences atmosphériques s’appuiera, dans un premier temps, sur les champs de pression sur le sud-ouest de l’Europe. Elle fournira une description synthétique des champs de pression précédant les réactions torrentielles par deux voies : 1. en rattachant les dates de réaction aux types de temps EDF (Garavaglia et al 2010) qui ont été établis spécifiquement pour la description des pluies extrêmes dans le sud de la France et dont la chronologie est disponible depuis 1948, 2. en rattachant les dates de réaction à des modes d’évolution synoptique (Blanchet et al., 2018, Blanchet et al. 2020). Cette voie propose d’utiliser la forme et la vitesse de déformation des champs de pression qui conditionnent fortement les cumuls de pluie extrêmes sur le bassin de l’Isère à Grenoble (Blanchet et al., 2018, Blanchet et al. 2020). Il s’agira d’étudier si ces paramètres sont également discriminants pour des cumuls de pluie extrêmes à échelle spatio-temporelle plus réduite.
Dans un deuxième temps, il s’agira d’évaluer si l’introduction d’autres variables synoptiques telles que les flux d’humidité permettent d’améliorer la discrimination des cumuls extrêmes à différentes échelles spatiales.
Enfin, il s’agira de voir dans quelle mesure les fréquences de ces situations atmosphériques génératrices expliquent les fréquences de réactions torrentielles dans différents types de bassins versants, en se basant sur une typologie des bassins versants de la région produite d’autre part dans le cadre du projet HYDRODEMO.

Références :
Blanchet, J., Stalla, S., Creutin, J.D., 2018. Analogy of multiday sequences of atmospheric circulation favoring large rainfall accumulation over the French Alps. Atmospheric Science Letters, 19(3).
Blanchet, J., Creutin, J.D., 2020. ’Explaining rainfall accumulations over several days in the French Alps using low-dimensional atmospheric predictors based on analogy’, Journal of Allpied Meteorology and Climatology, à paraître.
Garavaglia, F.; Gailhard, J.; Paquet, E.; Lang, M.; Garcon, R. & Bernardara, P. (2010), ’Introducing a rainfall compound distribution model based on weather patterns sub-sampling’, Hydrology and Earth System Sciences 14(6), 951--964.

Compétences

Docteur en sciences de la terre ou en sciences du climat, disposant d’une bonne connaissance en climatologie et statistiques. Il est également demandé une bonne connaissance du logiciel R.

Contexte de travail

L’Institut des Géosciences de l’Environnement (IGE) est un laboratoire public de recherche sous les tutelles du CNRS/INSU, l’IRD, l’Université Grenoble Alpes (UGA) et Grenoble-INP.
Il rassemble environ 240 personnes dont 145 membres permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs) et environ 95 doctorants, post-doctorants et personnels en contrat à durée déterminée. Le laboratoire accueille aussi chaque année plusieurs dizaines de stagiaires et visiteurs scientifiques. Le laboratoire est installé sur trois sites du Campus universitaire de Grenoble (sites Molière, OSUG-B, et Bergès).
L’IGE constitue l’un des principaux laboratoires de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG) qui est une structure fédérative de l’INSU.

Contraintes et risques

Sans.
La recherche se fera indifféremment en français ou anglais, néanmoins il est attendu que le candidat non-francophone s’efforce d’apprendre les bases du français afin de faciliter la communication et son intégration dans le laboratoire.

Informations complémentaires

Une revalorisation du salaire peut être envisagée en fonction de l’expérience du ou de la candidat.e.

Web

In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 18923.

Related News



This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |