CNRS

Ingénieur de Recherches sur Projet ERC ’Imagerie Multiphotonique & Cerveau des Abeilles’ (h/f)

 
Published
WorkplaceToulouse, Midi-Pyrénées, France
Category
Position

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Les annuaires de l’organisme
  • Travailler au CNRS


Portail > Offres > Offre UMR5169-MARGIU1-003 - Ingénieur de Recherches sur Projet ERC "Imagerie Multiphotonique & Cerveau des Abeilles" (h/f)

Ingénieur de Recherches sur Projet ERC "Imagerie Multiphotonique & Cerveau des Abeilles" (h/f)

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5169-MARGIU1-003
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 17 février 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 36 mois
Date d’embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2400 (salaire brut mensuel)
Niveau d’études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L’Ingénieur/e de recherche participera à la mise en place et maintien d’un microscope multiphotonique pour la réalisation du projet ERC Advanced Grant ’COGNIBRAINS’ dont le but est d’étudier et d’identifier les mécanismes nerveux impliqués dans les capacités d’apprentissage visuel (simples et complexes). Les expérimentations seront menées sur des abeilles, placées dans un dispositif de réalité virtuelle. L’Ingénieur/e de recherche sera affecté/e à 100% à la réalisation du projet et sera impliqué dans la réalisation d’expériences et l’assistance aux utilisateurs sur ce système d’imagerie. Il concevra et mettra en œuvre des dispositifs adaptés à la bonne réalisation des acquisitions afin d’obtenir des données fiables et analysables de l’activité cérébrale in vivo. Le travail sera effectué en étroite relation avec un post-doctorant recruté pour le même projet.

Activités

Installation, maintien et accompagnement d’expériences couplant analyse comportementale à l’apprentissage visuel des abeilles, dans un dispositif de réalité virtuelle. Il/elle sera impliqué(e) dans la mise en place et le couplage de ce dispositif avec le microscope bi-photonique et sera chargé(e) d’obtenir les données pour l’analyse de l’activité des circuits nerveux sous-tendant les taches cognitives. Il/elle utilisera des méthodes de marquage neuronaux et analysera et traitera les données d’imagerie.

Compétences

Expérience avérée en imagerie multiphotonique.
Traitement du signal et analyse des signaux calciques observés. Savoir mettre en œuvre et développer des marquages des neurones adaptés à l’observation en microscopie à bi-photon. Traitement statistique des données d’imagerie. Réalisation d’expériences en soutien du post doctorant du projet. Des notions de programmation Unity seraient un plus (programmation de la réalité virtuelle)

Contexte de travail

Conditions horaires établies à 7h42 par jour, 5 jours par semaine. L’IR participera aussi aux réunions périodiques des membres du consortium ERC participant dans à projet (trois postdoctorants et un ingénieur d’étude) ainsi qu’aux réunions régulières, congrès, séminaires, etc. auxquels participe l’équipe d’accueil.
L’IR aura la responsabilité d’un microscope multi photonique (contrôle métrologiques, SAV...) et doit contribuer activement à l’obtention de données d’activité cérébrale chez l’abeille placée dans ce dispositif. Il/elle disposera par ailleurs d’un bureau et accès aux facilités informatiques lui permettant de bien mener à terme son travail.

Contraintes et risques

Face au risque éventuel de piqûres d’abeilles, personnes allergiques s’abstenir.

Informations complémentaires

Des cerveaux plus grands ne présentent pas toujours un comportement plus complexe. Prenons par exemple les abeilles et d’autres insectes sociaux qui ont des cerveaux miniatures. Malgré la taille minuscule de leur cerveau, ils sont capables de grands exploits comme la catégorisation et l’apprentissage de concepts, et même la numérosité. Tout cela avec seulement 950 000 neurones (le cerveau humain en contient environ 100 milliards). Le projet COGNIBRAINS, financé par l’UE, étudiera les abeilles pour découvrir quels circuits minimaux arbitrent les formes les plus ordonnées des processus cognitifs du cerveau. Il associera des enregistrements du comportement des abeilles apprenant les discriminations non linéaires et les règles relationnelles. L’objectif global de ce projet consiste à fournir la première caractérisation intégrale des mécanismes qui sous-tendent les facultés cognitives dans un cerveau miniature.

Web

In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 19386.

Related News



This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |