Post-doctorant (H/F) en synthèse organique, chimie des acides nucléiques

 
Published
WorkplaceMontpellier, Languedoc-Roussillon, France
Category
Position

Description

Portail > Offres > Offre UMR5247-FRADEB-003 - Post-doctorant (H/F) en synthèse organique, chimie des acides nucléiques

Post-doctorant (H/F) en synthèse organique, chimie des acides nucléiques

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Informations générales


Référence : UMR5247-FRADEB-003
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mercredi 16 septembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2675 ¤ brut mensuel
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions


Contrat post-doctoral d’une durée de 24 mois, à compter de janvier 2021 sur financement ANR-FWF PRCI Autriche(2021-2023)
Le candidat sera intégré à un programme de recherche collaboratif RNArrays - The Next Generation entre deux équipes de recherche:
  • ChemBioNAC, IBMM (Institut des Biomolécules Max Mousseron) à Montpellier et
  • Institute of Inorganic Chemistry, University of Vienna, Austria (Dr. Jory Lietard)

    Activités


    Le programme de recherche porte sur le développement d’une nouvelle génération de puces à ARN. L’objectif est de développer deux nouveaux ensembles de ribonucléosides phophoramidites pour la fabrication de RNA arrays avec des temps de couplage plus rapides, une photosensibilité accrue et des stratégies de déprotection plus douces, et ainsi d’accéder à de longs oligoribonucléotides de haute qualité en des courts temps de synthèse. L’incorporation de ces phosphoramidites dans des RNA arrays se fera pas photolithographie in situ.Des puces à ARN seront préparées pour des applications sur et hors surface depuis l’étude des propriétés fluorigènes d’un aptamère RNA spécifique jusqu’au séquençage direct de bibliothèques d’ARN sur un instrument Nanopore.

    Compétences


    Le (la) candidat(e) doit être titulaire d’un doctorat de chimie organique. Le (la) candidat(e) idéal(e) pour ce projet devra faire preuve d’une solide expérience en synthèse organique, incluant les outils modernes de la chimie organique et une expérience en chimie des nucléosides et acides nucléiques sera un avantage.
    De plus, le(la) candidat(e) devra avoir des qualités en terme de communication (travail collaboratif avec équipe à Vienne), un bon esprit d’équipe et des compétences en rédaction de rapport et présentation de résultats.

    Contexte de travail


    Le (la) post-doctorant(e)travaillera dans l’équipe ChemBioNAC dirigée par le Prof. M. Smietana de l’IBMM (UMR5247,CNRS, UM, ENSCM, Dir. P. Dumy). Cette équipe développe principalement des projets sur les acides nucléiques (chimie, chemical biology). Elle est hébergée dans des locaux du site Triolet de l’Université de Montpellier mais son déménagement dans un bâtiment neuf sur le campus CNRS est prévu au cours du premier trimestre 2021. Ce nouveau bâtiment regroupera toute la chimie montpelliéraine et hébergera 800 personnes environ avec toutes les interactions facilitées entre instituts et équipes qui pourront découler.
    L’équipe CheBioNAC est composée de 1 Professeur (UM), 3 Directeurs de Recherche (CNRS, Inserm), 1 Chargé de Recherche (CNRS), 2 Maitres de conférence (UM),1 Ingénieur de Recherche (CNRS), 1 Assistant-Ingénieur (CNRS). Outre le personnel permanent, l’équipe accueille aussi 3 doctorants, 1 ingénieur d’études CDD.
    Le chercheur travaillera sous la supervision du responsable du projet (Dr. F. Debart) dont les thématiques de recherche s’inscrivent dans la chimie de l’ARN et ses applications (épitranscriptomique, lutte contre les virus émergents, puces à ARN). Son travail de recherche sera dédié au développement de nouveaux synthons ribonucléosides phosphoramidites pour optimiser la synthèse de puces à ARN qui seront préparées en Autriche par notre collaborateur.Le (la) post-doctorant(e) sera amené(e) à travailler avec un ingénieur d’études qui sera recruté plus tard pour faire la production des ribonucléosides phosphoramidites.
    Les forces de l’équipe ChemBioNAC reposent sur la complémentarité des compétences (chimie des oligonucléotides, fonctionnalisation, conjugaison, catalyse à l’ADN) au sein de l’équipe, la reconnaissance internationale du groupe avec de nombreuses collaborations académiques et industrielles, le haut niveau de sa production scientifique.
    L’équipe est attractive pour les futurs jeunes chercheurs désirant candidater aux concours CR au CNRS grâce à l’expertise reconnue en France et à l’étranger dans la chimie des acides nucléiques qui trouvent de nombreuses applications comme outils pour les biologistes, les virologistes.

    Contraintes et risques


    Règles de sécurité habituelles pour la pratique de la chimie organique.
    Une formation aux règles spécifiques du laboratoire sera dispensée par l’Ingénieur Hygiène et Sécurité.
    Règles de bonne conduite et pratique face à l’épidémie de COVID-19

    Informations complémentaires


    La candidature devra comporter les éléments suivants : - Un CV détaillé incluant au moins deux références, personnes susceptibles d’être contactées.
  • Un résumé des expériences passées en recherche

Web

In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 22468.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |