Post-doctorat H/F en modèles génératifs probabilistes appliqués à la musique

 
Published
WorkplaceParis, Ile-de-France, France
Category
Position

Description

Centre National de la Recherche Scientifique

  • CNRS
  • Les annuaires de l'organisme
  • Mots-clefs CNRS
  • Travailler au CNRS
  • CNRS en région
  • Français
  • English




Portail > Offres > Offre UMR9912-PHIESL-001 - Post-doctorat H/F en modèles génératifs probabilistes appliqués à la musique

Post-doctorat H/F en modèles génératifs probabilistes appliqués à la musique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 15 mars 2021

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9912-PHIESL-001
Lieu de travail : PARIS 04
Date de publication : lundi 22 février 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 9 mois
Date d’embauche prévue : 1 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 728,43 ¤ mensuel brut pour Post-doc 2 ans d’experience
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le post-doctorant developpera de nouveaux algorithmes pour l’apprentissage d’espaces d’enrobage multimodaux, reliant les representations symboliques, acoustiques et perceptives d’effets orchestraux. A cette fin, le boursier adaptera l’apprentissage zero-shot au contenu musical en developpant des architectures specifiquement adaptees a la nature des signaux audio et des partitions symboliques. Par consequent, des transformations specifiques seront developpees pour incorporer des structures de series chronologiques multivariees. La deuxieme partie du poste vise a etendre l’integration des espaces par l’apprentissage variationnel avec une mesure specifique du contenu informationnel, afin de discriminer les differentes dimensions de ces espaces, et aussi permettre des processus qui generent de la musique directement a partir des espaces. Enfin, le boursier est cense explorer ces regularites dans les donnees musicales pour etudier les relations metriques sous- jacentes et effectuer une inference semantique sur les donnees. Cela implique la creation d’interfaces fonctionnelles et utilisables pour la creativite musicale, et le test de ces nouveaux logiciels directement avec les compositeurs.

Activités

Le candidat devra gerer: - Algorithmes d’apprentissage de l’espace d’integration multimodal - Adaptation de l’apprentissage zero-shot au contenu musical pour les signaux audio et les partitions symboliques.
- Evaluer les espaces d’integration grace a l’apprentissage variationnel - Explorer les relations metriques et l’inference semantique sur les donnees musicales.
- Creation d’interfaces simples pour ces approches
- Systeme de communication OSC pour l’interfacage avec Max / MSP et OpenMusic
- Creation de packages pour demonstration et distribution finale
- Experiences et applications musicales.

Compétences

Le candidat doit demontrer - Excellente connaissance de l’inference bayesienne et de l’approximation variationnelle. - Excellente connaissance de l’optimisation et de l’heuristique.
- Excellentes competences Python et style de programmation.
- Bonne connaissance des flux de normalisation probabilistes.
- Bonne connaissance du traitement du signal.
- Productivite elevee, travail methodique et creatif - Independance et bonne communication.
- La connaissance musicale est un plus.

Contexte de travail

Les recherches seront menées à Paris au sein du laboratoire STMS (Sciences et Technologies de la Musique et du Son /UMR9912) dans les locaux de l’Ircam. L’equipe de recherche Representation Musicale (?url=http%3A%2F%2Frepmus.ircam.fr&module=jobs&id=24965" target="_blank" rel="nofollow">http://repmus.ircam.fr) developpe des algorithmes innovants pour les interfaces de composition musicale, de production, d’improvisation et d’analyse. Le groupe ACIDS (?url=acids.ircam.fr&module=jobs&id=24965" target="_blank" rel="nofollow">acids.ircam.fr) sera l’hôte principal.

Contraintes et risques

Les travaux peuvent impliquer des déplacements. Les candidats à ce poste doivent savoir que les bureaux de la plupart des équipes de recherche de STMS se trouvent dans un bâtiment en sous-sol, avec un puits de lumière central.

Informations complémentaires

L’enveloppe de crédits alloué pour ce poste nous permet de recruter un Post-doc de 2 ans d’expérience pour une durée de neuf mois (fin de projet le 31/12/2021).

Si notre demande de prolongation de la date de fin de projet est acceptée, nous aurons la possibilité de prolonger entre un et trois mois le contrat de travail.

Web

In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 24965.

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |