Post-doctorat sur les détecteurs cryogéniques pour la recherche de matière noire légère ’H/F’ et la physique des neutrinos de basse énergie ’H/F’

 
Published
WorkplaceVilleurbanne, Rhône-Alpes, France
Category
Position

Description

Centre National de la Recherche Scientifique

  • CNRS
  • Les annuaires de l'organisme
  • Mots-clefs CNRS
  • Travailler au CNRS
  • CNRS en région
  • Français
  • English




Portail > Offres > Offre UMR5822-FLOJAC-030 - Post-doctorat sur les détecteurs cryogéniques pour la recherche de matière noire légère "H/F" et la physique des neutrinos de basse énergie "H/F"

Post-doctorat sur les détecteurs cryogéniques pour la recherche de matière noire légère "H/F" et la physique des neutrinos de basse énergie "H/F"/span

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 16 mars 2021

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5822-FLOJAC-030
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : mardi 23 février 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 675 euros bruts mensuels
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le(la) physicienne recruté(e) intègrera le groupe MANOIR de l’IPNL, constitué de 2 professeurs des universités, 2 maîtres de conférences et 2 chercheurs CNRS. L’équipe applique sa forte expertise sur les détecteurs cryogéniques à semi-conducteurs à de multiples projets exploitant cette technique : l’expérience EDELWEISS de recherche de matière noire de faible masse, l’expérience Ricochet mesurant la diffusion cohérente des neutrinos sur les noyaux à l’ILL, et la recherche de la désintégration double bêta sans neutrino avec CUPID-Mo. Pour les deux premiers projets, l’équipe développe de nouveaux détecteurs cryogéniques à très bas seuils et avec une mesure précise des signaux phonons et de charge, travaux réalisés sur son installation cryogénique à l’IP2I et celle au Laboratoire Souterrain de Modane (LSM).
Le candidat ou la candidate au post-doctorat se consacrera principalement à la phase SubGeV de l’expérience EDELWEISS qui explorera des candidats légers pour les particules de matière noire issues d’un large éventail de modèles de physique BSM. L’objectif principal du travail sera l’étude, l’optimisation et l’exploitation d’un détecteur de conception innovante CRYOSEL. Celui-ci combine la résolution fine d’une mesure de phonons amplifiée par effet Luke-Neganov, avec une identification de charge obtenue avec un capteur de type nanofil. La phase d’optimisation de ce détecteur sera réalisée sur l’installation cryogénique à l’IP2I. Son exploitation pour la physique se fera dans l’environnement de fond radioactif ultra-faible du LSM. Les études de détecteurs seront réalisées en synergie avec celles de l’expérience Ricochet, auquel le candidat ou la candidate aura l’occasion de participer.

Activités

- étudie du processus d’amplification du signal phonon par l’effet Luke-Neganov sous champ fort, et évaluation de la configuration du champ électrique qui optimise la résolution du détecteur - caractérisation la réponse d’un détecteur CRYOSEL aux signaux monoélectroniques.
- mesure des performances du prototype final de détecteur afin de définir son potentiel de physique pour différents modèles de matière noire.
- coordination des recherches effectuées avec ce détecteur au LSM.
- Rédaction d’article sur ces sujets.
- Encadrement d’étudiant(e)s sur l’ensemble de ces activités de recherche.

Compétences

- Bonne connaissance de la physique des astroparticules et des méthodes de détection - Bonne expérience en analyses de physique, en modélisation et en simulation.
- Bonne expérience en communication scientifique (anglais et français) et en rédaction d’articles.
- Travail d’équipe, esprit scientifique, autonomie.
- Une expérience des détecteurs cryogéniques serait un atout.

Contexte de travail

Le(la) candidat(e) interagira non seulement avec les chercheurs mais aussi les différents services techniques de l’IP2I, dans le contexte des collaborations internationales EDELWEISS et RICOCHET.

Contraintes et risques

Le(la) physicien(ne) recruté(e) sera amené(e) à partir en mission en France et à l’étranger dans le cadre de réunions des collaborations internationales EDELWEISS et Ricochet, et pour présenter nos travaux de recherche en conférences internationales. Aucun risque particulier n’est à prévoir.

Informations complémentaires

Les candidat-e-s, dont le doctorat/PhD aura moins de deux ans à la date de démarrage du post-doctorat, doivent envoyer une lettre de motivation, un CV, un projet de recherche et une liste de publications dans un fichier pdf unique via le site ?url=emploi.cnrs.fr&module=jobs&id=25003" target="_blank" rel="nofollow">emploi.cnrs.fr en suivant ce lien :
xxxxx
En plus, deux lettres de recommandations doivent être envoyées à c.augier ip2i.in2p3.fr et j.gascon ip2i.in2p3.fr. Les demandes doivent parvenir avant le 1er mai 2021. La date de démarrage prévue est le 1er septembre 2021.

Contacts : Pr. Corinne Augier (c.augier ip2i.in2p3.fr) Pr. Jules Gascon (j.gascon ip2i.in2p3.fr)

Web

In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 25003.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |