Ingénieur d’étude en dévelopement de codes Python et C++ pour des applications scientifiques. H/F

 
Published
WorkplaceGrenoble, Rhône-Alpes, France
Category
Position
Centre National de la Recherche Scientifique

Ingénieur d’étude en dévelopement de codes Python et C++ pour des applications scientifiques. H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 25 mai 2021

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5130-DALALO-008
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mardi 4 mai 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d’embauche prévue : 1 juillet 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2088¤ à 2206¤ bruts selon expérience
Niveau d’études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La combinaison de l’électronique supraconductrice analogique et numérique basée sur la même technologie de fabrication conduit à des circuits à signaux mixtes qui peuvent être utilisés dans une gamme d’applications pour lesquelles un traitement rapide et efficace peut être effectué directement sur puce à température cryogénique, proche du capteurs. Cette technologie est intéressante lorsqu’une efficacité énergétique élevée, une bande passante élevée ou un contrôle et une lecture sur puce de réseaux complexes de capteurs de précision quantique sont nécessaires. Les capteurs peuvent être de type magnétique, comme les dispositifs d’interférence quantique supraconducteurs (SQUID), ou de types micro-ondes comme les détecteurs à inductance cinétique (KID), les capteurs hétérodynes supraconducteurs-isolants-supraconducteurs (SIS) de précision quantique THz, les capteurs de bord de transition (TES), utilisé par exemple en radio-astronomie au point focal des télescopes terrestres, à ballons et spatiaux. Cette technologie peut également être utilisée pour simplifier la lecture et le contrôle des bits quantiques (Qu-bits) pour les applications de calcul quantique, ou pour détecter des photons uniques basés sur le détecteur à photon unique à nanofil supraconducteur (SNSPD), également utilisé pour la cryptographie quantique.
Dans ce contexte, l’activité d’électronique supraconductrice menée en étroite collaboration avec plusieurs laboratoires et centres de recherche, se concentre sur:
  • l’étude, la conception et la caractérisation expérimentale de circuits supraconducteurs numériques et analogiques à haute et basse température critique: influence du champ magnétique, de la température, du comportement en fréquence THz, étude de nouveaux dispositifs et principes;
  • le développement de démonstrateurs basés sur des circuits supraconducteurs à signaux mixtes pour des applications en télécommunications spatiales et en géophysique;
  • le développement d’outils logiciels open source pour la conception et la caractérisation de circuits numériques complexes, de systèmes analogiques (y compris les capteurs supraconducteurs THz) et de circuits à signaux mixtes.

    Dans le cadre du projet ColdFlux développé entre des groupes situés aux États-Unis d’Amérique, en Afrique du Sud, au Japon et en France, nous étudions les propriétés électriques, thermiques, magnétiques et hyperfréquences de circuits numériques supraconducteurs. Le travail se concentre sur le développement d’une approche multiphysique pour prédire le comportement des circuits et construire des modèles avancés basés sur SPICE ainsi que des bibliothèques dynamiques et des modules TCAD pour aider le concepteur.

    Activités

    L’objectif principal du travail est de:
  • transformer un ensemble de logiciels scientifiques, déjà disponibles en laboratoire ou open-source, en langage Python et / ou C ++ et les adapter à nos besoins spécifiques;
  • les intégrer dans une plateforme générique en cours de développement en parallèle;
  • développer de nouveaux logiciels pour répondre à plusieurs besoins concernant le projet. Dans ce cadre une interaction étroite avec d’autres membres de l’équipe sera nécessaire pour définir les spécifications à partir des attendus. Tous les logiciels doivent être multiplateformes: Windows 10, Linux CentOS8 et MacOSX

    Compétences

    D’excellentes compétences sont attendues en informatique avec une maîtrise de la programmation en C/C++ et Python sur l’environnement multiplateforme Qt et en électronique. Une connaissance des langages basés sur le Fortran et MatLab est un avantage. Un ensemble d’autres outils basés sur Matlab, Layout Editor, Comsol, Inductex, JSIM et JoSIM sera utilisé. La connaissance des plateformes logicielles open-source telles que GitHub est nécessaire.

    Contexte de travail

    Le Laboratoire de Micro-ondes et de Caractérisation (IMEP-LAHC, CNRS UMR 5130) de l’Université Savoie Mont Blanc situé dans la région des Alpes françaises développe des activités sur l’électronique supraconductrice qui comprennent le développement de capteurs analogiques utilisant les propriétés de la mécanique quantique pour atteindre la sensibilité ultime, les études de circuits numériques supraconducteurs ultra-rapides et éco-énergétiques pouvant fonctionner avec des fréquences d’horloge de plusieurs dizaines de GHz, basées sur la technologie Single-Flux Quantum (SFQ).
    Le contexte de ce poste est international avec des interactions fortes avec les groupes américains, sud-africains, japonais, turcs et ukrainiens. Une bonne connaissance de la langue anglaise est requise. La rédaction de rapports d’étape mensuels est prévue. Localement, le candidat devra interagir au sein d’une équipe de quatre à six personnes comprenant des post-doctorants, des doctorants et des étudiants en master.

    Contraintes et risques

    Aucun
In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 25991.