Postdoc H/F - Hyperpolarisation de vapeurs alcalines et de gaz rares à haut champ magnétique

 
Published
WorkplaceParis, Ile-de-France, France
Category
Position
Centre National de la Recherche Scientifique

  • CNRS
  • Les annuaires de l'organisme
  • Mots-clefs CNRS
  • Travailler au CNRS
  • CNRS en région
  • Français
  • English


Postdoc H/F - Hyperpolarisation de vapeurs alcalines et de gaz rares à haut champ magnétique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 29 décembre 2021

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR3685-GASHUB-003
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : mercredi 8 décembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d’embauche prévue : 3 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2743,70 et 3896,74 ¤ bruts mensuels selon expérience
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Une position post-doctorale de 12 mois, renouvelable pour 12 mois, est disponible pour l’étude de l’hyperpolarisation des vapeurs d’alcalins et gaz rares à haut champ magnétique, la détection se faisant par voie optique ou par résonance magnétique.

Activités

- participation à l’élaboration d’un montage permettant de détecter l’hyperpolarisation des vapeurs alcalines et gaz rares notamment au coeur d’un aimant supraconducteur
- compréhension et optimisation de l’hyperpolarisation, en vue de l’optimisation de l’hyperpolarisation des gaz rares, en particulier le xénon 129 et le krypton 83

Compétences

- solides compétences en physique atomique
- solides compétences en instrumentation
- une expérience en RMN serait grandement appréciée

Contexte de travail

Le travail aura lieu au LSDRM (Laboratoire Structure et Dynamique par Résonance Magnétique), au sein du NIMBE (Nanosciences et Innovation pour les Matériaux, la Biomédecine et l’Énergie), un service de recherche du CEA, sur le site de Saclay, à 20 km au Sud-Ouest de Paris. Le LSDRM effectue des recherches instrumentales et méthodologiques en RMN visant notamment à augmenter la sensibilité de la méthode.
In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 29581.