Assistant-e ingénieur-e en chaudronnerie et soudage ( H/F)

 
Published
WorkplaceGrenoble, Rhône-Alpes, France
Category
Position
Centre National de la Recherche Scientifique

  • CNRS
  • Les annuaires de l'organisme
  • Mots-clefs CNRS
  • Travailler au CNRS
  • CNRS en région
  • Français
  • English


Assistant-e ingénieur-e en chaudronnerie et soudage ( H/F)

Date Limite Candidature : vendredi 4 février 2022

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5821-CHRVEL-105
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 14 janvier 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d’embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 1947.55 à 2379.86 brut mensuel selon expérience
Niveau d’études souhaité : Bac+2
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L’Assistant(e) Ingénieur(e) en chaudronnerie/soudure sera responsable de toute la partie mécano-soudure de l’atelier mécanique du Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie (LPSC). Il/elle devra intégrer et coordonner sur le plan technique, la préparation des pièces chaudronnées. Il/elle participera aux différentes phases de faisabilité, conception, fabrication, intégration, mise au point et essais des structures mécano-soudées nécessaires aux différents projets.

Activités

- Réaliser des structures chaudronnées et mécano-soudées d’après des plans d’ensemble (définition de la gamme opératoire, traçage, débits matière, découpe, pliage, formage, brasage, soudage, montage et assemblage), des travaux de soudure sur des dispositifs expérimentaux, et des pièces complexes en formage et pliage (des chambres à vide par exemple) ;
- Réaliser conjointement avec les équipes de recherche menant les projets, le montage, les adaptations, la mise au point, les essais, la recette en atelier et sur site d’expériences des parties mécano-soudées des expériences (structures, tuyauterie, alimentations hydrauliques...) ;
- Elaborer et mettre en œuvre des contrôles et tests spécifiques des pièces et ensembles réalisés, liés aux conditions d’usage (détection de fuites, ressuage...) ;
- Utiliser les machines dédiées (plieuse, cisaille, postes de soudure TIG et sous-flux, brasure
tendre et forte, traitement de surface) ;
- Assurer les adaptations techniques et l’entretien des équipements dédiés à l’activité (scies à ruban, pièces d’usure des postes à souder...) ;
- Gérer le stock et les approvisionnements des consommables et matériels spécifiques ;
- Configurer et paramétrer les machines-outils conventionnelles (tour, fraiseuse) servant à préparer les pièces à souder en appliquant les règles de sécurité.

Compétences

- Maîtriser l’assemblage de matériaux divers (soudures, brasage...) ;
- Maîtriser les techniques de traçage, découpe et de formage ;
- Connaissances des techniques et des normes du dessin industriel (normes ISO) ;
- Connaissance générale des propriétés de mise en forme et de la soudabilité des matériaux ;
- Notions de base sur les techniques associées (soudures étanches au vide - enceintes sous pression...) ;
- Utiliser les machines-outils conventionnelles et dédiées (plieuse et cisaille hydraulique, postes de
soudure TIG et sous-flux, traitement de surface...) ;
- Elaborer et mettre en œuvre les contrôles spécifiques (détection de fuites, ressuage...) ;
- Connaissance des règles d’hygiène et de sécurité.

Contexte de travail

Le laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) (?url=http%3A%2F%2Flpsc.in2p3.fr&module=jobs&id=30084" target="_blank" rel="nofollow">http://lpsc.in2p3.fr) est une unité mixte de recherche associant le CNRS-IN2P3, l’Université Grenoble Alpes (UGA) et l’école Grenoble INP, pour un effectif moyen d’environ 230 personnes. Il est localisé sur deux sites : le site principal est situé au sein du polygone scientifique de Grenoble, tandis que la plateforme nationale souterraine LSM (Laboratoire Souterrain de Modane) est localisée à Modane. Il est impliqué dans des expériences dans le domaine de la physique des particules, des accélérateurs, du spatial, du nucléaire innovant...
L’Assistant(e) Ingénieur(e) en chaudronnerie-soudure sera rattaché(e) au Service Etudes et de Réalisations Mécaniques (SERM-17 agents) du site LPSC de Grenoble et affecté-e plus précisément à l’atelier mécanique comprenant un effectif de 6 personnes et un parc de machines-outils traditionnelles et numériques modernes.
Il/elle travaillera sous l’autorité directe du chef d’atelier, en relation étroite avec les chefs de projets, les autres services impliqués et l’atelier de mécanique.
Ce poste est ouvert sur la majorité des expériences de physique dans lesquelles le laboratoire est impliqué, dans le cadre de projets nationaux et le plus souvent internationaux. Les prestations vont du soutien à la prise en charge globale de réalisations complexes.
L’Assistant(e) Ingénieur(e) participera aussi à l’intégration mécanique d’installations multi techniques situées au LPSC ou dans d’autres laboratoires ou centres de recherche (CERN, GANIL, CEA...) / et aux adaptations mécano-soudées d’équipements en collaboration notamment avec le Pôle Accélérateur / Sources d’Ions du laboratoire. Des déplacements occasionnels sont à prévoir en France ou au CERN, environ 2 à 3 fois par an.
Possibilités de formations à la prise de fonction (détection de fuites, QMOS, brasures spéciales, spécificités des soudures au vide et en cryogénie, consignes de sécurité...).
In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 30084.