Ingénieur-e cryogéniste en science / caractérisation des matériaux (H/F)

 
Published
WorkplaceParis, Ile-de-France, France
Category
Position
Centre National de la Recherche Scientifique

Ingénieur-e cryogéniste en science / caractérisation des matériaux (H/F)

Date Limite Candidature : jeudi 14 juillet 2022

Informations générales

Référence : UMR8213-DIMROD0-004
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : jeudi 23 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 8 mois
Date d’embauche prévue : 5 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2536 à 3183 Euros brut
Niveau d’études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le LPEM est un laboratoire avec une forte composante expérimentale de mesures sous ultravide à basse et très basse température.
Le laboratoire dispose de plusieurs équipements STM, ARPES, bâtis de croissance sous UHV, SQUID, VSM, PPMS, RMN, parmi d’autres, faisant appel à ultravide, aux basses et très basses températures. Ces techniques évoluent aujourd’hui vers leur adaptation aux circuits fermés de réfrigération.

La mission de cet(te) Ingénieur-e de recherche sera d’assurer la conception, la mise en exploitation et l’évolution des équipements ultravide et cryogéniques, développer des techniques de mesures nouvelles et réaliser les recherches autour de la caractérisation des nano-matériaux.

Il/elle sera le lien principal aux utilisateurs externes

Activités

- Gérer et développer le parc des techniques de mesures ultravide et à basses températures
  • Mettre en ½uvre les techniques expérimentales et réaliser les expériences de caractérisation des nano-matériaux y compris sur le matériel cryogénique
  • Participer au développement des cryostats utilisés par diverses équipes du LPEM y compris ceux du Service de Basses Températures (SBT) du LPEM selon les besoins de la recherche
  • Accueillir, transmettre ses compétences (former) et assurer le suivi des nouveaux utilisateurs
  • Gérer (avec le Directeur d’Unité de recherche) les besoins techniques et budgétaires relatifs au parc expérimental du laboratoire

Compétences

Connaissances - Connaissances approfondies en ultravide - Connaissances générales en physique (thermodynamique, croissance, propriétés de matériaux, cryogénie) - Connaissance de base en informatique (bureautique et programmation) - Connaissances réglementaires en matière de sécurité notamment à l’exploitation des fluides cryogéniques et du vide.
Compétences opérationnelles - Organiser le bon fonctionnement et l’évolution des expériences ultravide et basses températures du LPEM.
  • Elaborer et caractériser les matériaux sous ultravide et à basses températures.
  • Capacité à gérer des projets en autonomie
  • Élaborer un cahier des charges technique
  • Rédiger des documentations et des articles techniques
  • Être capable de s’adapter aux contraintes de l’environnement scientifique de recherche pour accompagner et conseiller les chercheurs
  • Assurer une veille technologique
  • Anglais (oral,écrit) : Niveau C1.

Savoir-être
  • Etre ouvert et savoir interagir avec de nombreux utilisateurs
  • Savoir jouer le rôle de pivot scientifique et technique au sein du Laboratoire.

Contexte de travail

L’Ingénieur-e exercera son activité au sein de l’UMR 8213 du CNRS, PSL et Sorbonne Université localisée à l’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris. L’ESPCI est à la fois une Grande École d’ingénieurs et un institut de recherche (11UMR) de réputation internationale jouissant d’une forte culture d’excellence scientifique (6 Prix Nobel). L’enseignement et la recherche se situent à la croisée du savoir et du savoir- faire en physique, chimie et biologie. L’ESPCI est localisée au c½ur de Paris, dans le 5eme arrondissement.
Ces dernières années, les activités du LPEM faisant appel aux techniques d’ultravide, de basses et très basses températures ont grandement accru. Aujourd’hui, elles concernent pratiquement toutes les équipes du laboratoire et presque toutes les activités de recherche. Cette tendance concerne les expériences faisant appel à l’utilisation de l’hélium liquide mais également celles à circuit fermé, de plus en plus nombreuses.
L’ingénieur-e travaillera avec plusieurs équipes en les épaulant dans le développement de mesures sous ultravide à basses températures. La personne recrutée sera placée sous la responsabilité du directeur de l’unité.

Contraintes et risques

Contraintes:
emploi incompatible avec le télétravail
en dehors des horaires normales: recevoir les alertes et les gérer avec les usagers et le service technique de l’ESPCI

Risques: risques habituels liés à l’usage des liquides cryogéniques, d’équipements électriques, de machines thermiques
In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 32931.