H/F Post-doctorant en en physique des particules

 
Published
WorkplaceStrasbourg, Alsace, France
Category
Position
Centre National de la Recherche Scientifique

H/F Post-doctorant en en physique des particules

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 7 septembre 2022

Informations générales

Référence : UMR7178-REGSOM-122
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mercredi 17 août 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2784,59 et 3954,81 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le groupe CMS de l’IPHC recherche, entre autres, d’éventuels signes de violation de charge-parité (CP) dans le couplage de Yukawa du lepton tau. Le groupe participe également à la recherche de particules stables chargées hautement ionisantes (HSCP), à la recherche de quarks top déplacés, tels que prédits dans des modèles de nouvelle physique, et prépare la jouvence du trajectographe pour la phase de haute luminosité du LHC.

La/le candidat·e retenu·e participera à la recherche de violation de CP dans le couplage de Yukawa du lepton tau. En particulier, elle/il se concentrera sur la mise en ½uvre de la méthode dite du vecteur polarimétrique dans plusieurs canaux de désintégration du boson de Higgs en paires de leptons taus, avec les données du Run 3 du LHC. Pour cela, elle/il participera également au déploiement de réseaux de neurones graphiques pour améliorer la pureté de reconstruction des différents modes de désintégrations hadroniques du lepton tau, et régressera les impulsions totales (avec neutrinos) des leptons taus. Ces derniers développements devraient profiter à de nombreuses analyses de l’expérience CMS employant des leptons taus dans l’état final. Enfin, elle/il participera à la prise de données de l’expérience CMS, à l’encadrement d’étudiants et à des activités de vulgarisation scientifique.

Activités

o Analyser des données de l’expérience CMS
  • Participer aux tâches d’intérêt général de l’expérience CMS
  • Encadrer des étudiants
  • Participer aux activités de vulgarisation et de transmission des connaissances
  • Rédiger des notes de recherche et des publications

Compétences

o Posséder un doctorat en physique des particules expérimentale ou équivalent
  • Maîtriser la programmation et analyse des données (python, ROOT, C++)
  • Maîtriser l’anglais de niveau B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues

Contexte de travail

L’IPHC, unité mixte de recherche sous cotutelle du CNRS et de l’Université de Strasbourg (UMR7178), est un laboratoire pluridisciplinaire où des équipes de recherche de cultures scientifiques différentes (écologie, physiologie et éthologie, chimie et physique subatomique) développent des programmes de très haut niveau avec pour socle l’instrumentation scientifique. L’IPHC est structuré en 4 départements et comptabilise un effectif total de 393 agents-es dont 257 agents-es permanents-es (soit 119 chercheurs-ses et enseignants-es/chercheurs-ses et 138 IT), 46 agents-es en CDD et 90 doctorants-es.

La/le post-doctorant-e sera accueilli-e au sein de l’équipe CMS qui compte actuellement 12 chercheurs·se·s et enseignants-chercheur·se·s, 4 doctorant·e·s, 10 ingénieur·e·s. La personne recrutée sera placée sous la responsabilité d’Anne-Catherine Le Bihan et Saskia Falke. La·le post·doctorant·e deviendra membre de la collaboration internationale CMS. Des déplacements sur le site de l’expérience au CERN sont à prévoir ainsi qu’en conférences et ateliers nationaux et internationaux.
In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 33890.