Assistant Ingénieur en techniques instrumentales (H/F)

Published
WorkplaceCaen, Normandie, France
Category
Position
Centre National de la Recherche Scientifique

CNRS

Les annuaires de l'organisme

Mots-clefs CNRS

Travailler au CNRS

CNRS en région

Français

English

Assistant Ingénieur en techniques instrumentales (H/F)

Date Limite Candidature : mardi 30 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l’offre : Assistant Ingénieur en techniques instrumentales (H/F)
Référence : UAR3266-ISALHO-016
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : mardi 9 avril 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d’embauche prévue : 15 juin 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 100 et 2 850 ¤
Niveau d’études souhaité : Niveau 5 - (Bac+2)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
BAP : Sciences de l’Ingénieur et instrumentation scientifique
Emploi type : Assistant-e ingénieur-e d’exploitation d’instrument

Missions

Les missions consistent, au niveau des installations de vide poussé nécessaire au fonctionnement des accélérateurs, à participer aux programmes de rénovation, à l’installation de nouveaux systèmes ainsi qu’à l’exploitation et la maintenance des installations en place.

Activités

Approvisionner et réceptionner en laboratoire des équipements de vide (capteurs de pression, pompes, vannes)
  • Participer au montage des équipements et à leur mise en service
  • Effectuer des campagnes de mesure sur les installations pour qualifier les performances des équipements du vide mis en place
  • Intervenir sur les installations dans le cadre de l’exploitation mais aussi en cas de dysfonctionnement en horaires normaux ou en astreintes
  • Participer à la maintenance des installations de vide des accélérateurs du site

Compétences

Connaissances :
  • Diplôme en Mesures Physique ou Génie Electrique et Informatique industriel
  • Domaine de compétences : instrumentation, électronique
  • Connaissance de la physique et des technologies du vide. Pour cette partie, une formation en interne pourra être dispensée.

Savoir-faire :
  • Mettre en place une chaine de mesure (câblage, configuration d’instrument de mesure, traitement des données)
  • Rédiger un protocole expérimental ainsi qu’un compte-rendu de mesure
  • Appliquer une documentation technique, un protocole, et l’adapter si nécessaire
  • Réaliser des montages mécaniques très simple

Savoir-être :
  • Sens de l’organisation
  • Autonomie dans son travail
  • Travail en équipe / collaboratif (partage de connaissance)
  • Rigueur/respect des règles
  • Sens du terrain

Contexte de travail

Le « Grand Accélérateur National d’Ions Lourds » est une infrastructure nationale de recherche basée sur l’utilisation des faisceaux d’ions. Les champs de recherche portent sur la recherche fondamentale en physique nucléaire et l’astrophysique nucléaire, les matériaux sous irradiation et la nanostructuration, les collisions moléculaires et le milieu interstellaire, la radiobiologie et les techniques innovantes pour la dosimétrie et la thérapie de certains cancers.
Le GANIL (environ 300 personnes) se situe sur le futur site EPOPEA, parc de sciences et d’innovation de la communauté urbaine de Caen la Mer, à Caen en Normandie. Il est géré conjointement, au sein d’un Groupe d’Intérêt Économique (GIE), par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA/DRF) et par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS/IN2P3). En tant qu’infrastructure de recherche, le GANIL est au service d’une communauté scientifique nationale, européenne et internationale d’un millier d’utilisateurs Le GANIL est un laboratoire de recherche fondamental en physique nucléaire dans lequel sont produits des faisceaux d’ions pour lequel des pressions de 10-6 à 10-8 mbar sont nécessaires. Pour obtenir ces pressions, des centaines de pompes, jauges et vannes sont nécessaires.
La personne recrutée sera rattachée à l’Unité d’Appui et de Recherche du CNRS (UAR 3266) affiliée à l’IN2P3. Elle exercera ses fonctions dans le groupe Vide et Cryogénie (GVC) au sein de la Division Opération et Développements (DOD), sous la responsabilité hiérarchique et fonctionnelle du Chef de groupe. Elle intégrera dans ce groupe l’équipe de 5 personnes en charge de l’exploitation, de la maintenance et de la conception des systèmes de vide des accélérateurs.

Avantages collaborateur :
53 jours de congés par an (32 CA et 21 JRTT) - Télétravail - Participation complémentaire santé- Participation frais de restauration - Participation aux frais de transport collectif ou forfait mobilité - Comité Action Sociale - Possibilité de renouvellement du contrat CNRS.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l’autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Le GANIL étant classé Installation Nucléaire de Base (INB), la personne recrutée devra être habilitée à travailler en zone surveillée et contrôlée dans le respect de la réglementation et des procédures applicables en matière de sécurité et de sûreté nucléaire.
Le poste est soumis à la réalisation d’astreintes à domicile et de sujétions en dehors des heures ouvrables donnant lieu à des compensations en temps de repos ou en indemnisation.

Logo Republique Française et CNRS

Aide

Plan du site

Nous contacter

Mentions Légales

CGU

Donnees Personnelles

Cookies

Français

English

Logo HRS4R
In your application, please refer to myScience.fr and reference JobID 45134.