Post doctorant(e) (H/F) en pharmacologie, biochimie et biologie structurale des proéines membranaires

     
Recruteur
Parution
Lieu de travailMontpellier, Languedoc-Roussillon, France
Catégorie
Fonction

Description

Post doctorant(e) (H/F) en pharmacologie, biochimie et biologie structurale des proéines membranaires



Informations générales

Référence : UMR5203-GUILEB-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 16 janvier 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d’embauche prévue : 2 avril 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2555
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années


Missions

Le ou la candidat(e) mènera un projet de recherche visant à étudier à l’échelle moléculaire le mécanisme d’activation d’une cible protéique appartenant aux récepteurs couplés aux protéines G. En collaboration avec plusieurs groupe de recherche interdisciplinaire, Ce projet met en oeuvre des méthodes regroupant la pharmacologie moléculaire, la biochimie des protéines membranaires et la biophysique structurale (X-ray cristallographie and cryoEM).


Activités

  • Biologie moléculaire et ingénierie des protéines.
  • Caractérisation pharmacologique des voies de signalisation des récepteurs.
  • Expression et purification des protéines membranaires.
  • Caractérisation de complexe de signalisation in vitro.
  • cristallisation des protéines membranaires.
  • Analyse et interprétation des résultats.
  • Présentation des résultats en publique.


    Compétences

  • Biologie moléculaire.
  • Culture cellulaires, transfection de cellules de mammifères.
  • Expression et purification des protéines membranaires à partir de système recombinants.
  • Biochimie des protéines membranaire.
  • Pharmacologie moléculaire.


    Contexte de travail

    L’institut de génomique fonctionnelle (IGF) est une unité mixte de recherche CNRS-INSERM-Université de Montpellier à vocation multidisciplinaire dont les programmes de recherche couvrent les domaines des neurosciences, de la physiologie et de la biologie du cancer. L’IGF accueille environ 250 personnes - chercheurs, enseignants- chercheurs, ingénieurs, techniciens, post-doctorants et étudiants - réparties en 23 équipes de recherche, 5 plateformes technologiques et des services d’appui à la recherche.

    Le candidat travaillera au sein de l’équipe «Étude structurale des récepteurs couplés aux protéines G»- et sous la direction du chef d’équipe, Guillaume Lebon. Le projet s ’inscrit dans le cadre d’un projet ANR débutant en 2018.


    Informations complémentaires

Diplômés d’un doctorat, sérieux (se), motivé(e), autonome, avec un fort intérêt pour les analyses biochimiques, fonctionnelle et structurales des récepteurs couplées aux protéines G, nous vous invitons à candidater en a envoyer votre CV accompagnées de références à contacter.
Web emploi.cnrs.fr/Offres...
Lors de votre postulation, veuillez vous référer à myScience.fr et indiquer la référence  JobID 5653.