Ingénieur d’études (H/F) en biologie cellulaire

     
Recruteur
Parution
Lieu de travailMontpellier, Languedoc-Roussillon, France
Catégorie
Fonction

Description

CNRS - Portail emploi recrutement

  • Les annuaires de l’organisme
  • Travailler au CNRS
  • Français
  • English


Portail > Offres > Offre UMR5203-JULPAN-002 - Ingénieur d'études (H/F) en biologie cellulaire

Ingénieur d’études (H/F) en biologie cellulaire

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5203-JULPAN-002
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mercredi 10 octobre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d’embauche prévue : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2090 et 2200 euros brut mensuel selon expérience
Niveau d’études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

En accord avec un programme de recherche subventionné par l’Institut National du Cancer (INCA, plbio), il/elle participera à l’étude de la reprogrammation des cellules cancéreuses en réponse à une chimiothérapie. Il/elle sera encadré(e) par la responsable de l’équipe et par un chercheur de l’équipe.

Activités

Activités principales :
Biologie cellulaire : techniques classiques de culture de cellules primaires et lignées cancéreuses adhérentes et en suspension (colosphères), cytométrie en flux. Tests de migration et d’invasion cellulaires.
Injection in vivo de cellules tumorales et suivi de la croissance tumorale et dissémination métastatique.
Activité secondaire : analyse, mise en forme et présentation des résultats.

Compétences

Compétences principales :
Solide formation en biologie cellulaire
Expérience en expérimentation animale
Savoir rendre des comptes à son n+1
Savoir travailler en équipe
Avoir le sens de l’organisation
Faire preuve de rigueur
Savoir utiliser les outils informatiques et les logiciels dédiés au traitement des données, rédaction de rapport et présentation des résultats
Etre en possession du Niveau 2 d’expérimentation animale

Contexte de travail

Le recrutement de l’agent est ouvert dans le cadre d’un programme de recherche financé par l’INCA. Il/Elle travaillera dans le groupe « Plasticité, Signalisation et cancer » de l’institut de génomique fonctionnelle (IGF, CNRS 5203 - INSERM U1191) sous la responsabilité du chef de projet, directeur de recherche au CNRS. Ce groupe de recherche est rattaché à l’équipe « Autorenouvellement et différenciation des epithelia » du département "biologie du cancer". L’IGF est un institut multi-disciplinaire dont les programmes de recherche englobent les domaines des neurosciences, de la physiologie et de la biologie du cancer. l’IGF accueille environ 250 personnes (chercheurs, enseignants, ingénieurs, techniciens, post-doctorants, et étudiants) répartis dans 23 équipes de recherche, 5 plate-formes technologiques et des services d’appui à la recherche.

Contraintes et risques

Pas de risques particuliers hormis les risques liés aux agents biologiques, aux produits chimiques et à la manipulation des animaux ainsi que l’utilisation d’écrans. L’agent sera formé aux risques potentiels liés au projet par le responsable dès son arrivée au laboratoire. Il/Elle recevra également la formation aux nouveaux entrants dispensée par les assistants de prévention de l’IGF.
Webwww.cnrs.fr , emploi.cnrs.fr/Offres...
Lors de votre postulation, veuillez vous référer à myScience.fr et indiquer la référence  JobID 9027.