AMICal Sat : lancement imminent du premier nano-satellite dédié à l’observation optique des aurores polaires

Maquette du nanosatellite AMICal Sat © CSUG

Maquette du nanosatellite AMICal Sat © CSUG

C’est à Grenoble, au sein du Centre spatial universitaire de Grenoble (CSUG - UGA/Grenoble INP), que s’est construit AMICal Sat, premier nano-satellite dédié à l’observation optique des aurores boréales. Sa mission, qui durera 1 an, aura des enjeux à la fois scientifiques et sociétaux : mieux comprendre comment l’activité solaire affecte l’atmosphère de la Terre et peut perturber nos systèmes technologiques.

Pour annoncer le lancement imminent d’AMICal Sat (fin juin 2019), également premier nano-satellite de la Région Auvergne Rhône-Alpes, une conférence de presse réunira l’ensemble des acteurs du projet dans le cadre de la Grenoble NewSpace Week, sur le campus de Saint-Martin d’Hères le mardi 14 mai à 16 h 30.

Le spatial est en pleine mutation. L’Espace s’ouvre et son accès se démocratise. Le NewSpace est le terme utilisé pour désigner cette nouvelle manière de concevoir et de développer les missions spatiales, en utilisant notamment des nano-satellites (satellites de la taille d’une brique de lait) dont les coûts sont largement inférieurs aux satellites traditionnels.

Initié en 2017 par le CSUG, le projet de nano-satellite AMICal Sat est le fruit d’une collaboration entre une cinquantaine d’étudiants de l’UGA et de Grenoble INP, les acteurs de la recherche de l’industrie et de la formation de la Région Auvergne Rhône-Alpes (plus spécifiquement de la métropole Grenoble Alpes) et le Skobeltsyn Institute of Nuclear Physics de l’Université de Moscou (Lomonosov Moscow State University).

Parmi les entreprises, on compte 5 mécènes industriels réunis par la Fondation UGA (Air Liquide, Teledyne e2v, Nicomatic, Sofradir, Gorgy Timing), un partenaire industriel polonais (SatRevolution), et un partenaire privilégié pour le lancement (l’entité de services pour lancements Exolaunch). Les technologies sont issues des laboratoires du site grenoblois : IPAG, CEDMS, IUT1 GMP, S.Mart (ex-AIP DS).

Le lancement du nano-satellite est prévu fin juin 2019 et s’effectuera depuis la Russie.

Une conférence de presse organisée dans le cadre de la Grenoble NewSpace Week

Cette conférence de presse est organisée dans le cadre de la Grenoble NewSpace Week , événement porté par le CSUG, qui se déroule du 14 au 17 mai 2019 à Grenoble. Au programme de cette semaine, des workshops scientifiques et industriels consacrés au NewSpace charge utile et usage des données, au service de thématiques telles que l’observation de la Terre, l’étude du climat, la météorologie de l’espace ou l’exobiologie.

En clôture de la Grenoble NewSpace Week, dans le cadre des Conférences d’exception portées par la Communauté Université Grenoble Alpes et avec le soutien de la Fondation UGA, Valérie Masson-Delmotte (co-présidente du groupe de travail n°1 du GIEC) donnera une conférence à destination d’un large public portant sur la thématique du climat et du Spatial : "Changement climatique : chaque demi-degré, chaque année et chaque choix comptent".

C’est à Grenoble, au sein du Centre spatial universitaire de Grenoble (CSUG - UGA/Grenoble INP), que s’est construit AMICal Sat, premier nano-satellite dédié à l’observation optique des aurores boréales. Sa mission, qui...

Le projet grenoblois "MIAI Grenoble Alpes" a été confirmé le mercredi 24 avril 2019 par l’État pour accueillir un institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle - 3IA, avec un budget de 18,5 millions d’euros par...

Créé le 1er janvier 2019 par le CNRS, le Groupement de recherche (GDR) "Sport et activité physique" réunit 150 laboratoires et plus de 1000 chercheurs répartis à travers toute la France. Il est coordonné à Grenoble, par...

Le RGPD s’appuie principalement sur les principes de transparence et de consentement éclairé. Comment être parfaitement éclairé avec la façon dont vont être traitées nos données ?

newsroom.univ-grenob­le-alpes.fr/sciences-et-technologies/amical-sat-lancement-imminent-du-premier-nano-satellite-dedie-a-l-observation-optique-des-aurores-polaires-492570.kjsp’RH=1473155635573