Approches prédictives pour la biologie et l’écologie : l’Inra adopte un plan d’action ambitieux dans un domaine scientifique essentiel

Bioprédict 28 mars 2019

Bioprédict 28 mars 2019

Le développement des approches prédictives pour la biologie et l’écologie est l’un des quatre chantiers de prospective scientifique interdisciplinaire lancé en 2017 par l’Inra au travers du document d’orientation #2025. L’ambition de cette prospective est d’éclairer l’Institut sur les futurs fronts de science et d’enrichir le choix des orientations de l’institut. Le résultat de ce travail prospectif et les propositions d’actions pour favoriser le développement des recherches de l’Inra dans ce domaine scientifique majeur, et leur rayonnement international, ont été dévoilés le 28 mars 2019.

Les approches prédictives s’inscrivent dans des objectifs de compréhension fine des systèmes biologiques et écologiques, et aussi de prédiction de la réaction de ces systèmes aux changements. Ces approches sont étroitement liées au caractère de plus en plus interdisciplinaire de la science et à l’explosion du « big data » et des bouleversements induits par la transition numérique et l’intelligence artificielle. Dans ce contexte, l’Inra est face à différents enjeux en termes de recherches et de fronts de science à explorer, de données à acquérir et exploiter et d’une nouvelle communauté scientifique à soutenir et fédérer au plan international.

Pour conduire cette réflexion approfondie, des groupes de travail ont été constitués autour de sept thèmes, rassemblant près d’une centaine de scientifiques de la quasi-totalité des départements scientifiques de l’Inra, ainsi que des scientifiques d’organismes partenaires (Inria, Inserm, CNRS). Les thèmes couvrent toutes les échelles, depuis la compréhension des voies métaboliques jusqu’au comportement cellulaire et de l’individu, depuis le concept d’holobionte jusqu’à la prédiction des risques d’exposition de l’homme, des animaux ou de l’environnement aux composés ou aux microorganismes au cours de pratiques agricoles, de la transformation ou de la consommation, depuis les impacts écologiques des changements globaux et des invasions biologiques...

Chaque groupe a délimité son périmètre de travail et identifié pour son thème les enjeux, les priorités scientifiques et les verrous méthodologiques en place. Les interfaces entre les différents thèmes ont également été prises en compte.

Suite à ce travail, un plan d’action a été adopté le 28 mars 2019, avec pour objectif d’accompagner la mise en oeuvre des priorités scientifiques identifiées, et plus globalement de soutenir la stratégie de l’Inra dans le domaine des approches prédictives en biologie et écologie.

Les approches prédictives représentent aujourd’hui un pas essentiel dans l’acquisition des connaissances. L’Inra s’empare de ce sujet majeur pour construire avec Irstea une véritable ambition collective pour le nouvel Institut. Les objectifs sont clairs en termes d’interdisciplinarité, d’ouverture partenariales, de transition numérique et de science ouverte. Une nouvelle communauté est à fédérer autour de programmes de recherche interdisciplinaires ambitieux, respectant un nécessaire équilibre entre les approches numériques et celles expérimentales, observationnelles ou analytiques. Enfin ces approches prédictives en biologie et écologie conduisent à poser de nouvelles questions et notamment sur l’impact sociétal de ces recherches.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |