Concept One Health : Le Master IDOH à nouveau bénéficiaire d’un financement européen

    -     English
Logo One health

Logo One health

Coordonné par l’Unité Inra-Université de Tours « Infectiologie et Santé Publique » (ISP), le Master international conjoint Erasmus Mundus « Infectious Diseases and One Health » (EMJMD-IDOH+) vient d’être sélectionné de nouveau pour être bénéficiaire d’un financement européen et fait ainsi partie des 44 dossiers retenus sur les 91 candidatures.

Le concept « One Health/une seule santé », thématique originale du master, est reconnu par les organisations mondiales de santé humaine (OMS), animale (OIE) et de l’alimentation et agriculture (FAO) qui ont signé en 2010 puis en 2017 des accords stratégiques tripartites. Plus de 60% des infections émergentes chez l’Homme sont issues du monde animal. Ce chiffre important est dû aux bouleversements que connaît notre planète, comme le réchauffement climatique et une demande croissante en produits d’origine animale. L’intensification de l’élevage pour nourrir 9 milliards de personnes à l’horizon 2050, entraîne une promiscuité croissante entre l’homme, l’animal de rente et la faune sauvage, ainsi qu’un usage insuffisamment raisonné des médicaments, dont les antibiotiques, pour contenir les pathogènes. Le contrôle efficace et durable des maladies infectieuses requiert une vision intégrée des agents pathogènes d’origine animale ou humaine prenant en compte l’impact de l’environnement sur l’émergence et la réémergence de nouvelles infections ainsi que celui sur l’environnement des moyens de lutte employés.

Depuis 2016, trois universités européennes, l’Université de Tours (UT), l’Universitat Autonoma de Barcelona (UAB) et l’University of Edinburgh (UoE), en collaboration avec des instituts de renommée internationale en matière de recherche en santé publique et vétérinaire, l’Inra (UT), le CreSA-IRTA (UAB) et le Roslin Institute (UoE), forment de jeunes scientifiques du monde entier pour l’étude des agents pathogènes dans une vision One Health. Trente et un partenaires académiques et privés, présents sur tous les continents, participent également au projet IDOH. Trois promotions ont été financées avec 56 bourses d’étude pour 72 étudiants accueillis.

Le master compte désormais une cinquantaine de partenaires et bénéficie du soutien de réseaux nationaux ou internationaux comme Emergin’, VetBioNet (tous deux également coordonnées par ISP) JAMRAI et l’EJP One Health. Pour cette nouvelle candidature, l’Ecole de Médecine d’Hanovre (Hannover Medizinische Hochschule), rejoint le consortium et l’University of Edinburgh devient un partenaire associé. Quatre promotions seront financées avec 64 bourses pour un total de 96 étudiants.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |