Covid-19 : les cellules hôtes du SARS-CoV-2 incapables de stopper la réplication virale à cause d’un problème de « timing »

© Joe McKellar

© Joe McKellar

Les cellules cibles du SARS-CoV-2 dans les voies respiratoires produisent des molécules antivirales suite à l’infection, mais trop tardivement pour empêcher la réplication du virus. C’est le constat que dressent les chercheurs et chercheuses de l’Inserm, du CNRS et de l’Université de Montpellier à l’Institut de recherche en Infectiologie de Montpellier. Leurs résultats sont publiés dans la revue Journal of Virology .

SARS-CoV-2 triggers an MDA-5-dependent interferon response which is unable to control replication in lung epithelial cells. Antoine Rebendenne, Ana Luiza Chaves Valadão, Marine Tauziet, Ghizlane Maarifi, Boris Bonaventure,Joe McKellar, Rémi Planès, Sébastien Nisole, Mary Arnaud-Arnould1 Olivier Moncorgé et Caroline Goujon. Journal of Virology, le 28 janvier 2021. jvi.asm.org/content/­early/2021/01/28/JVI.02415-20.long


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |