La cible majeure du VIH étudiée sous toutes ses coutures

En étudiant de près CCR5, une des portes d’entrée du VIH dans les cellules, des chercheurs de l’Inserm, de l’Institut Pasteur, de l’université Toulouse III – Paul Sabatier et du CNRS, démontrent que sa morphologie détermine la propension du virus à infecter l’organisme. Ce travail soutenu par l’ANRS et publié dans la revue Plos Pathogens est un nouveau pas vers la compréhension du rôle de CCR5 dans l’infection VIH et en tant que cible pour bloquer l’entrée du virus dans les cellules.

Références :

CCR5 structural plasticity shapes HIV-1 phenotypic properties , Philippe Colin, Zhicheng Zhou, Isabelle Staropoli, Javier Garcia-Perez, Romain Gasser, Marie Armani-Tourret, Yann Benureau, Nuria Gonzalez, Jun Jin, Bridgette J. Connell, Stéphanie Raymond, Pierre Delobel, Jacques Izopet, Hugues Lortat-Jacob, Jose Alcami, Fernando Arenzana-Seisdedos, Anne Brelot, and Bernard Lagane. Plos Pathogens , le 6 décembre 2018, Consulter le site web

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

  • 6 décembre 2018
    La cible majeure du VIH étudiée sous toutes ses coutures
  • 6 décembre 2018
    Silicose : une cible thérapeutique pour cette maladie en recrudescence ?
  • 5 décembre 2018
    Pollution : de nouvelles sources d’ammoniac détectées depuis l’espace
  • Reprise de l’augmentation des émissions mondiales de CO2 d’origine fossile en 2017
  • Coopération spatiale entre la France et les Etats-Unis - Mission InSight d’exploration de Mars - Premiers tests réussis pour le sismomètre français SEIS
  • 4 décembre 2018
    Création de l’Institut de la longévité, des vieillesses et du vieillissement
  • 3 décembre 2018
    Myopathie : un gain de force musculaire chez la souris
  • 30 novembre 2018
    Les pouponnières d’étoiles interagissent avec leur environnement au coeur des galaxies massives

Navigation secondaire

  • English homepage