Le CNRS et Naval Group signent un accord de partenariat structurant

Jean-Yves Marzin (Directeur de l’Institut des sciences de l’ingénier

Jean-Yves Marzin (Directeur de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes du CNRS), Antoine Petit (Président Directeur général du CNRS), Eric Papin (Directeur Technique et Innovation de Naval Group), Florence De Launet (Responsable coopération scientifique de Naval Group), Jean-Luc Moullet (Directeur Général Délégué à l’Innovation du CNRS), Ali Charara (Directeur de l’Institut des sciences de l’information et de leurs interactions du CNRS). © CNRS

L’accord permet au CNRS et à Naval Group d’établir des projets de recherche communs dans de très nombreux domaines stratégiques. Les premiers projets de collaboration porteront notamment sur la maîtrise de la complexité des systèmes numériques et sur l’acoustique navale, dans le but de renforcer encore cet axe d’excellence pour le naval de défense.

Antoine Petit, Président Directeur général du CNRS : « Je me réjouis de la signature de cet accord-cadre, prélude à un partenariat très riche entre le CNRS et Naval Group, leader européen du naval de défense. Le CNRS a une longue tradition de collaboration de recherche avec les entreprises privées, qu’il importe d’intensifier pour permettre à notre économie de relever les défis scientifiques, technologiques, sociétaux et environnementaux qu’elle traverse. C’est pourquoi je suis ravi que le CNRS accompagne les problématiques scientifiques de Naval Group. Ce partenariat public-privé est également une opportunité pour faire progresser nos connaissances dans des thématiques variées, de l’acoustique aux systèmes numériques, selon une démarche fortement pluridisciplinaire. »

Pierre Eric Pommellet, Président Directeur général de Naval Group : « Je suis très heureux que Naval Group ait signé ce partenariat qui nous lie à une institution majeure de la recherche française et référence reconnue internationalement pour l’excellence de ses travaux scientifiques. Cet accord-cadre facilitera le développement de coopérations (contrat de thèses ou de contrat de recherche) entre les laboratoires du CNRS et les équipes de recherche de Naval Group. Ce partenariat public-privé permettra d’intensifier nos efforts de recherche pour nourrir l’innovation et répondre aux grands défis industriels du naval de défense. Nous sommes très honorés que le CNRS ait accepté qu’Eric Papin, Directeur Technique et Innovation de Naval Group, assure la présidence du Comité de Pilotage. Je sais pouvoir compter sur lui  pour veiller à faire croître nos projets communs avec les équipes du CNRS. »
 


Coopération structurante de long-terme

Le Centre national de la recherche scientifique est une institution de recherche parmi les plus importantes au monde. Il s’allie au leader européen du naval de défense afin de mutualiser leur vivier de connaissances scientifiques.

L’accord est signé pour une durée de quatre années et prévoit la sollicitation de nombreux collaborateurs des deux institutions sur la durée.

Mutualisation des deux viviers de connaissances scientifiques

Le partenariat permettra de faciliter au maximum la mise en place de nouveaux projets entre les deux entités. Il permet à Naval Group de collaborer avec les laboratoires sous tutelle du CNRS et de ses partenaires, moyennant un accord spécifique.

Les coopérations structurées concerneront notamment les trois laboratoires communs de Naval Group : -    le laboratoire LTISM, signé en 2017 et porté par l’université Toulon Aix Marseille collaborera avec l’Institut Matériaux Microélectronique Nanosciences de Provence (IM2NP, CNRS/AMU),  dans le domaine du traitement de l’information sous-marine ; -    le laboratoire Gustave ZEDE, signé en 2015 et porté par l’ENSTA Bretagne sera en lien avec l’Institut de recherche Henri Dupuy de Lôm (IRDL, CNRS/ENSTA Bretagne/UBO/Univ. Bretagne-Sud), dans le domaine de l’intégrité en service des matériaux et structures navales ; -    le laboratoire SENI signé en 2019 et porté par l’ENSTA Bretagne collaborera avec le Laboratoire des sciences et techniques de l’information, de la communication et de la connaissance (Lab-STICC, CNRS/ENI Brest/ENSTA Bretagne/UBO/Univ. Bretagne-Sud/IMT Atlantique), dans le domaine des systèmes navals intelligents.

Traitement de thématiques nombreuses et variées, dont les systèmes numériques et l’acoustique navale

Les thématiques concernées par l’accord sont très vastes : matériaux, interaction onde-matière, mécanique des fluides, énergie.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |