Le premier spectrographe de 4MOST prêt à être livré

Vue du spectrographe 4MOST

Vue du spectrographe 4MOST

Parmi ceux-ci, les deux spectrographes du grand projet européen 4MOST permettront d’analyser la lumière de plusieurs millions d’étoiles et de galaxies dans les prochaines années. En décembre dernier, le premier de ces deux spectrographes (appelé Low Resolution Spectrograph ou LRS) a passé avec succès sa « revue d’acceptation ». C’est une étape clé pendant laquelle le projet 4MOST évalue les performances et les tests réalisés et autorise le transport du spectrographe pour son intégration finale à Potsdam en Allemagne.

Fruit de l’implication d’une équipe de 12 ingénieurs, techniciens et chercheurs du CRAL, le LRS est au coeur du projet 4MOST en fournissant des observations spectrales à forte résolution sur une très large bande (de l’ultraviolet à l’infrarouge) et simultanément sur plus de 800 sources astrophysiques. Ces capacités feront de VISTA le plus grand télescope au monde dédié aux grands relevés astronomiques. Un travail minutieux a été réalisé au CRAL pour aligner parfaitement les systèmes optiques complexes qui composent le LRS, et l’objectif sera de pouvoir maintenir ces performances après démontage, livraison puis remontage et installation au Chili. Les opérations techniques continuent aussi au CRAL avec l’alignement et les tests du deuxième spectrographe de 4MOST, sorte de frère jumeau, dont la livraison en Allemagne est prévue à l’automne. L’ensemble des deux spectrographes recevront leur première lumière sur le télescope chilien en 2023.

Photographie : vue du spectrographe 4MOST dans le hall d’intégration du CRAL avec une partie de l’équipe.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |