Mistrals : résultats de dix ans de recherche en Méditerranée

© NASA

© NASA

Lancé le 10 mars 2010, le programme de recherche Mistrals est arrivé à son terme. En son sein, plus de 1000 scientifiques de 23 pays ont étudié l’environnement et les changements globaux dans et autour de la mer Méditerranée, et publié plus de 1500 articles scientifiques. Coordonné par le CNRS, Mistrals est un programme commun entre l’Ademe, le CEA, l’Ifremer, INRAE, l’IRD et Météo-France. Ils ont organisé une conférence de presse en ligne le 3 novembre 2020 pour présenter certains résultats de ces travaux.

La Méditerranée, berceau de nos civilisations modernes et sujet d’enjeux géopolitiques croissants, est aussi une des régions les plus sensibles aux pollutions de tous types et au changement climatique en cours.

C’est pour répondre aux défis de demain que le programme de recherche Mistrals a été lancé en 2010. Alors qu’il arrive à son terme, le CNRS, l’Ademe, le CEA, l’Ifremer, INRAE, l’IRD et Météo-France ont convié les journalistes à une conférence de presse le 3 novembre 2020 :

  • Présentation de Mistrals par Cyril Moulin, directeur adjoint de l’Institut national des sciences de l’univers du CNRS et directeur de Mistrals ;
  • Les effondrements des civilisations du passé sont-ils explicables par les changements climatiques - par Laurent Lespez, enseignant-chercheur de l’Université Paris-Est Créteil au Laboratoire de géographie physique : environnements quaternaires et actuels (CNRS/Université Panthéon-Sorbonne/UPEC) ;
  • Prévision des précipitations extrêmes et des inondations rapides par Véronique Ducrocq ingénieure de Météo-France au Centre national de recherches météorologiques (CNRS/Météo-France) ;
  • La pollution atmosphérique urbaine dans les villes de la Méditerranée orientale par Agnès Borbon, chercheuse du CNRS au Laboratoire de météorologie physique (CNRS/UCA) ;
  • Le plancton, l’un des maillons clefs dans le transfert des contaminants au sein des écosystèmes marins par Marc Tedetti, chercheur de l’IRD à l’Institut méditerranéen d’océanologie (CNRS/IRD/AMU/Université de Toulon) avec Jacek Tronczynski, chercheur de l’Ifremer à l’Unité biogéochimie et écotoxicologie (Ifremer) ;
  • La forêt méditerranéenne : comment le changement climatique affecte sa biodiversité et son fonctionnement ? par Virginie Baldy, enseignante-chercheuse d’Aix-Marseille Université à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (CNRS/IRD/AMU/Avignon Université)


Revoir la conférence de presse :

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |