MT180s, les doctorants de l’université brillent en finale régionale

finale régionale ma thèse en 180 secondes 2019

finale régionale ma thèse en 180 secondes 2019

Mardi 19 mars se déroulait la finale régionale du concours Ma thèse en 180 secondes. Au milieu d’une concurrence de très haut niveau, Ashley Castellanos remporte le 1er prix du jury, et Bhargav Nallapu le 3e prix !

Ils étaient seize candidats sur la ligne de départ de cette finale régionale du concours Ma thèse en 180 secondes, qui se déroulait à l’université Bordeaux Montaigne. Aux côtés des quatre doctorants de l’université de Bordeaux, il y avait aussi quatre doctorants pour l’université Bordeaux Montaigne, quatre pour l’université de Pau et des Pays de l’Adour ainsi que pour la première fois cette année quatre doctorants de La Rochelle université. Tous avaient un seul objectif : expliquer leur sujet de thèse en trois minutes maximum, pour séduire à la fois le jury mais aussi le public, afin de se qualifier pour la demi-finale nationale prévue début avril.

La compétition a été particulièrement relevée cette année, avec seize candidats tous très bien préparés et passionnés. Le jury comme le public a longuement hésité parmi toutes ces belles prestations, et les doctorants de l’université de Bordeaux ont réussi à tirer leur épingle du jeu ! Honneur à la gagnante du premier prix du jury, Ashley Castellanos Jankiewicz , doctorante en neurosciences au Neurocentre Magendie, et qui travaille sur les sels biliaires et leur rôle dans la prévention de l’obésité :



On est tous derrière Ashley Castellanos, doctorante @univbordeaux / @NCMagendie ?
Elle nous parle satiété et sels biliaires pour lutter contre l’obésité ! #MT180 #Neurosciences pic.twitter.com/mfIub2xrVS

— Université Bordeaux (@univbordeaux) 19 mars 2019


En deuxième place, Sophie Dupont , de La Rochelle Université (au Centre d’Etudes Biologiques de Chizé (CEBC)) a séduit le jury avec sa thèse sur l’influence des conditions environnementales et de la qualité des parents sur le développement d’une espèce animale, en prenant comme exemple le moineau domestique.



Naître avec une cuillère d’argent dans la bouche et les poussins : Sophie Dupont @UnivLaRochelle captive son auditoire en parlant de stress ! #MT180 pic.twitter.com/zM5nDsKfh2

— Université Bordeaux (@univbordeaux) 19 mars 2019


Enfin à la troisième place, on retrouve Bhargav Nallapu , doctorant en informatique au Centre de recherche Inria Bordeaux Sud-Ouest, et qui travaille sur les boucles sensori-motrices :



Go go @7cervere7 Bhargav ! Notre doctorant @univbordeaux @Inria_Bordeaux nous parle baguettes et chien le tout avec du Minecraft ! Oui on est fans #MT180 pic.twitter.com/lgYxBKfA74

— Université Bordeaux (@univbordeaux) 19 mars 2019
 

Le prix du public est allé à Leah Vandeveer, qui est doctorante en linguistique à l’université Bordeaux Montaigne (laboratoire Cognition, Langue, Langages, Ergonomie - CLLE-ERSSàB) et dont le travail sur la phonologie des consonnes rares a captivé le public !

Au-delà ce ces trois prix, c’est l’ensemble des prestations qui a séduit : il a été question d’acier, de bois, de sciences humaines comme d’intelligence artificielle, de pédagogie ou de danse Sabar, toujours dans des présentations rythmées, drôles ou surprenantes. Mentions spéciale à Thibault Desprez et Aurélie Doignon, qui ont eux aussi représenté avec brio l’université de Bordeaux et dont le beau parcours s’arrête ici.

En route pour la demi-finale nationale, en attendant plus ?

Ashley Castellanos Kankiewicz , en tant que lauréate de la finale, et Leah Vandeveer , prix du public, représenteront le regroupement des universités de Bordeaux - Bordeaux Montaigne - La Rochelle - Pau à la demi-finale natinale à Paris du 4 au 6 avril. Leur objectif sera d’obtenir une place pour la finale nationale, qui se déroulera à Grenoble le 13 juin

Les 16 candidats