Un appel des scientifiques pour unifier les normes sur les données épigénétiques et le génome en 4D

L’étude de la structure tridimensionnelle de l’ADN et de sa dynamique révèle de nombreuses données sur l’expression génique, nous informant concrètement sur le fonctionnement des cellules, des tissus et des organes sains ou malades. Produire et gérer correctement cette grande quantité de données est à la fois un défi et une nécessité pour l’avancement de ce domaine. Dans un article de réflexion publié dans Nature Genetics , les plus grands spécialistes, comprenant notamment des chercheurs de l’Institut Curie et du CNRS, demandent des normes unifiées et suggèrent des lignes directrices dans ce domaine de recherche émergent et prometteur.

Références :

Challenges and guidelines toward 4D nucleome data and model standards , Marc A. Marti-Renom, Genevieve Almouzni, Wendy A. Bickmore, Kerstin Bystricky, Giacomo Cavalli, Peter Fraser, Susan M. Gasser, Luca Giorgetti, Edith Heard, Mario Nicodemi, Marcelo Nollmann, Modesto Orozco, Ana Pombo & Maria-Elena Torres-Padilla. Nature Genetics . DOI : 10.1038/s41588-018-0236-3 Consulter le site web

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues


  • Un récepteur des sels biliaires contrôle la réplication du virus de l’hépatite B

  • Un appel des scientifiques pour unifier les normes sur les données épigénétiques et le génome en 4D

  • Lancement de l’infrastructure européenne EPOS : le système Terre à l’heure du Big data

  • Premiers lauréats pour l’initiative européenne sur les technologies quantiques

  • Retour de l’expédition Tara Pacific : des constats inattendus sur un patchwork corallien

  • Voitures autonomes et choix moraux : qu’en pensent les internautes ?

  • La « poussière cellulaire », un nouvel espoir pour la médecine régénérative

  • Le changement climatique affectera les courants marins profonds en Atlantique nord

Navigation secondaire

  • English homepage