Un récepteur des sels biliaires contrôle la réplication du virus de l’hépatite B

Des chercheurs du CIRI - Centre international de recherche en infectiologie de Lyon (Inserm, CNRS, ENS de Lyon et Université Claude Bernard Lyon 1) soutenus par l’ANRS montrent le lien entre l’activation d’un récepteur des sels biliaires présent dans les cellules du foie et la diminution de la réplication du virus de l’hépatite B chez des souris infectées par ce virus. Cette étude coordonnée par le Pr. Patrice André (Université Claude Bernard Lyon 1) vient de faire l’objet d’une publication dans la revue The FASEB Journa l.

Références :

Farnesoid X receptor-a is a proviral host factor for hepatitis B virus that is inhibited by ligands in vitro and in vivo , Karim Mouzannar, Floriane Fusil, Benoît Lacombe, Anaïs Ollivier, Camille Ménard, Vincent Lotteau, François-Loïc Cosset, Christophe Ramière et Patrice André. The FASEB Journal . Consulter le site web

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues


  • Un récepteur des sels biliaires contrôle la réplication du virus de l’hépatite B

  • Un appel des scientifiques pour unifier les normes sur les données épigénétiques et le génome en 4D

  • Lancement de l’infrastructure européenne EPOS : le système Terre à l’heure du Big data

  • Premiers lauréats pour l’initiative européenne sur les technologies quantiques

  • Retour de l’expédition Tara Pacific : des constats inattendus sur un patchwork corallien

  • Voitures autonomes et choix moraux : qu’en pensent les internautes ?

  • La « poussière cellulaire », un nouvel espoir pour la médecine régénérative

  • Le changement climatique affectera les courants marins profonds en Atlantique nord

Navigation secondaire

  • English homepage