3 nouvelles nominations IUF juniors : Arezki Boudaoud, Grégory Miermont et Tommaso Roscilde

3 nouvelles nominations IUF juniors : Arezki Boudaoud, Grégory Miermont et Tomma

Arezki Boudaoud (LJC et RDP), Grégory Miermont (UMPA) et Tommaso Roscilde (Labo de Physique) viennent d’être nommé membres IUF juniors par décret du 30 mai 2013. L’ Institut universitaire de France a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l’interdisciplinarité. L’ENS de Lyon compte aujourd’hui plus de 30 membres IUF, (juniors et seniors). Parmi les 110 lauréats de cette promotion IUF de mai 2013, on compte 11 enseignants-chercheurs de la région Rhône Auvergne, dont 3 à l’ENS de Lyon.
Arezki Boudaoud
Actuellement professeur de Biologie à l’école Normale Supérieure de Lyon, Arezki Boudaoud est chercheur au Laboratoire Joliot-Curie & au Laboratoire de Reproduction et Développement des Plantes. Son domaine de recherche : Biophysique et développement. Signe particulier : ce physicien a été recruté par un laboratoire de biologie (Laboratoire de reproduction et développement des plantes (RDP). Il exerce également ses activités de recherche au sein du laboratoire transdisciplinaire Joliot-Curie (LJC). Nous avons déjà parlé d’Arezki Boudaoud à plusieurs reprises notamment pour une publication dans CELL, mais également parce qu’il est un grand vulgarisateur : « Pourquoi l??uf a-t-il la tête dure - » . et un grand questionneur « Comment les végétaux poussent-ils - ». Lire la suite
Grégory Miermont
Grégory Miermont , 33 ans, est enseignant-chercheur à l’ENS de Lyon depuis la rentrée 2012. Né à Paris, il intègre l’ENS Ulm en 19998 et obtient son doctorat de mathématiques à l’Université Pierre et Marie Curie en 2003 après un séjour d’un an à l’université de Berkeley. Chargé de recherche CNRS de 2004 à 2009, il soutient son HDR en 2008, puis opte pour l’enseignement supérieur et devient professeur à Paris-Sud 11 l’année suivante : des rencontres marquantes en classes préparatoires et à l’université avec des profs passionnants et passionnés lui ont donné le goût de la transmission. Lire la suite

Tommaso Roscilde

Né en Italie, Tommaso Roscilde obtient son doctorat en physique à l’Université de Pavie (Italie) en 2003. Sa thèse porte sur la théorie du magnétisme quantique. Il devient en suite enseignant-chercheur post-doctoral à l’University of Southern California (Los Angeles, USA), et chercheur assistant à l’institut Max-Planck pour l’optique quantique de Garching (Allemagne). Arrivé à l’ENS de Lyon en janvier 2008, il est aujourd’hui Maître de conférences et poursuit ses recherches au laboratoire de Physique de l’ENS de Lyon, dans l’équipe « Physique théorique ». Ses recherches portent sur la théorie de la matière condensée. Lire la suite