7ème rencontre nationale Recherche & Associations de malades

  »   Français      
Plus de 120 représentants d’associations de malades et plus de 100 chercheurs et académiciens se retrouveront le 9 décembre prochain pour la 7ème édition des rencontres nationales « Recherche & Associations de malades ». Cet événement, organisé cette année en partenariat avec l’Académie des sciences et l’Académie nationale de médecine, aura pour thème « Partage des savoirs et perspectives de recherche ».


La recherche participative, un levier de transformation des relations science-société

La promotion de la recherche participative, la reconnaissance de l’expertise du patient et de son entourage, la manière dont elle interagit avec le travail des scientifiques, le renforcement des relations science-société, sont autant de questions qui mobilisent dorénavant les citoyens et qui, par conséquent, sollicitent l’ouverture d’échanges et de débats approfondis avec la recherche académique.

Les relations entre le monde de la recherche et les associations de patients existent et se développent de façon réciproque, et plus encore, ces relations contribuent pleinement aux avancées de la recherche. Ces journées nationales constituent dès lors un levier d’innovation et de transformation des rapports entre recherche et société.

Les patients et les usagers sont les premiers bénéficiaires des résultats scientifiques. Renforcer leur capacité de participer en tant que citoyens-acteurs de la recherche, créer de nouvelles interactions entre les professionnels de la recherche et les patient seront plus particulièrement au coeur des débats de cette rencontre.

L’Inserm et les associations de malades

En 2003, l’Inserm a ouvert le dialogue avec le monde associatif et positionné ainsi l’Institut comme un acteur pionnier dans ce domaine. Un double dispositif innovant a été mis en place pour soutenir cette action qui s’est révélée au fil des ans robuste, pérenne et efficace :

Le groupe de réflexion avec les associations de malades (Gram), creuset de réflexions et de propositions sur les orientations stratégiques pour développer la politique de partenariat entre l’Inserm et les associations.

– Une structure opérationnelle à l’interface entre les chercheurs et le tissu associatif pour coordonner et mettre en œuvre les actions et programmes, la Mission associations recherche & société.

Aujourd’hui, l’Inserm anime un réseau associatif de plus de 500 associations dans tout le champ de la pathologie humaine et du handicap. Ces associations sont intéressées par la recherche, la soutiennent et s’y impliquent activement.