Classement 2016 de l’Office Européen des brevets : doublé gagnant pour l’Inserm

  »   Français      

Leader européen sur le secteur pharmaceutique, l’Inserm a déposé 104 demandes de brevets en 2016 dans ce domaine et gagne ainsi deux places par rapport à 2015, accédant ainsi à la première place. Dans le secteur des biotechnologies, l’établissement se place en seconde position avec 111 demandes (4ème place en 2015).

Au total, ce sont 292 demandes de brevets au nom de l’Inserm qui ont été déposées, ce qui permet à l’Institut de conserver sa place de premier organisme académique européen en recherche biomédicale.

Concernant le palmarès 2016 des déposants de brevets en France auprès de l’Institut National de Protection Intellectuel (INPI), l’Inserm intègre le top 50 des principaux déposants français.

« Il est essentiel que notre potentiel scientifique puisse être valorisé et reconnu internationalement. Cela est rendu possible grâce à l’investissement au quotidien des équipes d’Inserm Transfert, au profit de l’Inserm et de nos partenaires de mixité. Dans notre vision stratégique à long terme, nous souhaitons donner leur chance à un maximum d’innovations issues de nos laboratoires ». déclare Yves Levy, Président directeur général de l’Inserm.

Nous avons la chance d’avoir un portefeuille très diversifié, toutefois nous nous devons de maintenir une logique de qualité du brevet, car au-delà du nombre associé à cette belle performance, la solidité du brevet, qui implique expertise métier et confidentialité, permettra la meilleure valorisation de l’innovation et ce aux meilleurs standards internationaux », commente Pascale Augé, Présidente du Directoire d’Inserm Transfert.

En effet, l’Inserm détient un portefeuille de brevets de quelque 1 550 familles de brevets. Inserm Transfert, sa filiale de droit privé sous délégation de service public, se charge de leur valorisation et du transfert des connaissances issues des laboratoires de recherche de l’Inserm vers les industriels.


 
Logo Careerjet