Henri Chamoux, lauréat du cristal CNRS 2017

Henri Chamoux, lauréat du cristal CNRS 2017

Toutes nos félicitations à Henri Chamoux, ingénieur d’étude au Laboratoire de recherches historiques Rhône-Alpes ( LARHRA ), qui vient de se voir décerner le Cristal du CNRS, édition 2017. Le cristal du CNRS distingue des ingénieurs, des techniciens et des administratifs et récompense ainsi celles et ceux qui, par leur créativité, leur maîtrise technique et leur sens de l’innovation, contribuent aux côtés des chercheurs à l’avancée des savoirs et à l’excellence de la recherche française.
Le nom d’ Henri Chamoux est indissociable de celui de son invention : l’ Archéophone. Ses travaux et ses réalisations pour la sauvegarde numérique des enregistrements sonores sur support fragile (notamment les dictabelts) ont désormais acquis une notoriété internationale. Le 17 mars 2016, l’Institut national de l’audiovisuel (INA) a remis officiellement à la République d’Afrique du Sud les derniers enregistrements sonores numérisés du procès de Nelson Mandela et des leaders du Congrès national africain. La numérisation de ces documents inscrits en 2007 au Registre « Mémoire du Monde » de l’Unesco, a été rendue possible gr’ce à l’implication d’Henri Chamoux.
Lire également en ligne l’article "Voici Henri Chamoux, l’homme qui ressuscite les sons du passé " publié sur le site Greenroom.
Photo DR


 
Logo Careerjet