Hépatite E : un virus qui se révèle

Une équipe de chercheurs menée par Laurence Cocquerel, directrice de recherche du CNRS au Centre d’infection et d’immunité de Lille (CNRS / Inserm / Institut Pasteur de Lille / Université de Lille), et soutenue par l’ANRS a démontré pour la première fois l’existence de plusieurs formes d’une protéine du virus de l’hépatite E (VHE) et est parvenue à visualiser ce virus. Leur découverte ouvre la voie à un nouveau dépistage plus optimisé de cette infection qui touche chaque année plus de 20 millions de personnes. Les résultats de cette étude ont été publiés dans Gastroenterology.

Références :

Hepatitis E Virus Lifecycle and Identification of 3 Forms of the ORF2 Capsid protein. Gastroenterology, le 25 septembre 2017.


 
Jobs listed on