L’Inra inaugure un laboratoire d’ingénierie cellulaire de l’arbre

  »   Français      
Laboratoire d’Ingénierie Cellulaire de l’Arbre à l’Inra Val de

Laboratoire d’Ingénierie Cellulaire de l’Arbre à l’Inra Val de Loire, site d’Orléans © BERTEL Olivier

Philippe Mauguin, pdg de l’Inra, a inauguré le 19 mai 2017 le laboratoire d’ingénierie cellulaire de l’arbre (Lica), construit sur le site d’Orléans du centre Inra Val de Loire. Entièrement financé par l‘Inra (1,8 M’), il est dédié aux recherches de génomique fonctionnelle chez les arbres. Les recherches développées au sein de cette plateforme en milieu confiné visent à acquérir des connaissances nouvelles sur les gènes et leurs rôles dans le développement et la croissance de l’arbre. Les résultats obtenus serviront dans le cadre de la sélection variétale classique des arbres ; ils seront aussi utiles aux pouvoirs publics. L’objectif n’est pas de créer des nouvelles variétés transgéniques mais de s’appuyer sur une recherche d’excellence pour exploiter la variabilité génétique naturelle en création variétale.

En conduisant en milieu confiné des expérimentations sur des arbres transgéniques, les chercheurs vont pouvoir acquérir, grâce à cette plate-forme, des connaissances sur la fonction des gènes et leurs rôles dans la construction du phénotype. Ces connaissances seront précieuses pour accélérer et guider les programmes d’amélioration génétique conventionnelle.

Le Lica sera ouvert à la communauté de recherche française et européenne et offrira aux pouvoirs publics les références indispensables à l’évolution des réglementations, pour tenir compte de l’avancée des techniques de biotechnologie végétale.
Adossé à l’unité de recherche Amélioration génétique et physiologie forestières (AGPF) et à l’unité expérimentale de génétique et biomasse forestières d’Orléans (GBFor), le Lica est constitué d’une serre de 170 m2 adossée à un laboratoire de 270 m2.

Le Lica évoluera à court terme en plateau technique pour l’étude des arbres modifiés, à l’aide d’un financement du programme d’investissements d’avenir Xyloforest1. Il a vocation à prendre rapidement une envergure nationale et européenne en accueillant des expérimentations conduites en milieu confiné sur des peupliers GM en France et dans des pays limitrophes.

Le Lica a également pour objectif d’explorer les potentialités et d‘évaluer les risques liés à la mise en ’uvre des nouvelles techniques d’édition du génome (tel que CRISPR-CAS9) sur les arbres forestiers.

1 biotech.xyloforest.o­rg/

En poursuivant votre navigation sur inra.fr, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus J’accepte


 
Logo Careerjet