L’Institut d’études avancées lance quatre dispositifs "pilotes"

L’Institut d’études avancées lance quatre dispositifs

Pour faire de Bordeaux une grande université internationale de recherche à l’horizon 2025, l’Institut ouvre quatre nouveaux dispositifs mêlant créativité, décloisonnement, "pas de côté", interdisciplinarité et prise de risque.

L’Institut, aujourd’hui -


L’Institut prend forme à travers une conception collective et évolutive. Plusieurs dispositifs "pilotes" ont été imaginés cette année pour mettre le pied à l’étrier, et permettre à la communauté universitaire d’entamer ce "pas de coté".


Séminaire créativité, le 29 janvier 2018



"La science engluée dans l’écosystème médiatique", lundi 29 janvier 2018 à 17h, à la Presqu’île de la bibliothèque universitaire sciences et techniques à Talence, Francois Gonon, directeur de recherche au CNRS et chercheur à l’ Institut des maladies neurodégénératives de Bordeaux (IMN) sera l’invité du 2e séminaire créativité. Au coté d’Andy Smith, politiste et sociologue au centre Émile Durkheim et directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques, il abordera l’impact des relais des publications scientifiques par les médias sur la politique de la recherche.

Participation ouverte à toute la communauté, inscription obligatoire via ce formulaire.

L’Institut, pourquoi -


Pour s’inscrire dans le paysage international scientifique, l’université de Bordeaux doit mettre la communauté universitaire dans les meilleures dispositions. Inspiré des « Institute for Advanced Studies » dont l’ IAS Princeton a été le précurseur, l’université lance le chantier de création d’un Institut d’études avancées. Proposer un environnement propice à un changement des manières d’exercer les métiers à l’université, telle est sa vocation première.


Albert Einstein (1879-1955)  -- Physicien théoricien

Les mutations technologiques, écologiques ou sociales bouleversent tous les jours un peu plus l’activité humaine. Placée au coeur de la cité, l’université doit questionner ces enjeux. Mieux, elle a un rôle de révélateur critique à jouer. Dans ce contexte et pour y répondre l’université de Bordeaux se dote d’un Institut visant à stimuler et soutenir la créativité et l’innovation.

L’Institut, c’est quoi -


Cet Institut se présente comme un espace clef pour expérimenter de nouvelles pratiques, décalées et innovantes, en rupture avec les routines académiques, visant l’excellence de la recherche, la singularité des carrières.

L’Institut défini par ce qu’il n’est pas


  • Ce n’est pas une nouvelle structure mais un Institut « sans murs »
  • Ce n’est pas un outil de financement de la recherche
  • Ce n’est pas un projet sur une thématique ou une filière particulière
  • Ce n’est pas un outil de valorisation de la recherche


Le projet d’Institut répond à l’impératif de stimulation de l’imagination créative du monde académique. L’objectif est de proposer un cadre structurant, ouvert et évolutif, laissant la place aux démarches incrémentales pour enrichir la science et améliorer la visibilité et le positionnement de l’université.

L’Institut, c’est pour qui -

  • Chercheurs et enseignants-chercheurs : risquer un détour dans sa carrière pour explorer une nouvelle voie, se confronter à différents regards disciplinaires ;
  • Étudiants : apprendre, se former par la recherche, s’immerger dans une autre discipline ou au sein d’un laboratoire, forger des nouveaux savoirs ou compétences ;
  • Personnels : découvrir un nouveau métier, des pratiques alternatives et s’autoriser une respiration pour envisager autrement son activité ;
  • Grand public et acteurs extérieurs : explorer des enjeux contemporains, participer à des controverses scientifiques grâce à des événements ouverts sur la cité.

Vers un Institut d’études avancés


L’université de Bordeaux a initié en 2017 une démarche visant la création d’un Institut inspirée des instituts d’études avancées. Le chantier se lance en 2018 à travers 4 dispositifs.

Prochain séminaire créativité lundi 29 janvier 2018


François Gonon interviendra sur "La science engluée dans l’écosystème médiatique". Après une carrière en neurosciences, il se spécialise dans la communication de ce type de recherche par les médias généralistes.

Projet financé par l’IdEx Bordeaux


L’Initiative d’excellence de l’université de Bordeaux soutient l’élaboration et de développement de l’Institut dans une optique d’excellence scientifique, de transformation pédagogique et d’accompagnement d’une démarche innovante servant l’ensemble du site bordelais.