Lancement du cluster d’excellence SysNum

Lancement du cluster d’excellence SysNum

Le 21 mars dernier a été lancé le cluster d’excellence SysNum (Systèmes Numériques distribués à grande échelle) de l’initiative d’excellence de l’université de Bordeaux, à l’occasion de la réunion de son comité scientifique international. Son ambition est de relever les défis du passage à l’échelle des systèmes numériques distribués : des capteurs à la décision.

Le cluster SysNum vise à développer des recherches de haut niveau sur la prochaine génération de systèmes numériques interconnectés, allant de la conception de capteurs aux processus de décision. Le projet est structuré en 4 axes méthodologiques et trois axes transverses axés sur la fourniture de démonstrateurs et sur des applications d’ingénierie.

Chacun des 4 axes méthodologiques contient plusieurs tâches à l’interface des mathématiques, de l’informatique et de l’ingénierie :

Le cluster SysNum vise à développer des recherches de haut niveau sur la prochaine génération de systèmes numériques interconnectés, allant de la conception de capteurs aux processus de décision. Le projet est structuré en 4 axes méthodologiques et trois axes transverses axés sur la fourniture de démonstrateurs et sur des applications d’ingénierie.

Chacun des 4 axes méthodologiques contient plusieurs tâches à l’interface des mathématiques, de l’informatique et de l’ingénierie :
  • Systèmes complexes et objets interconnectés
  • Sécurité et fiabilité
  • Modélisation, calcul et simulation
  • Données massives et hétérogènes

Les axes transverses visent à développer diverses synergies entre les axes méthodologiques dans un contexte d’ingénierie au niveau régional, national ou international. Ces axes sont
  • Ecologie numérique
  • Campus intelligent
  • Robotique et drones

Ils fourniront des validations expérimentales, des preuves de concept et des démonstrateurs pour les méthodologies développées au sein du cluster.

Le cluster SysNum



Au sein du site universitaire bordelais, l’ IMB (Institut de Mathématiques de Bordeaux) , l’ IMS  (Laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système), le LaBRI  (Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique en partenariat), l’ I2M  (Institut de Mécanique et d’Ingénierie-Bordeaux), avec le centre INRIA Bordeaux Sud-Ouest , le CEA Cesta et Inra Bordeaux Aquitaine misent sur l’interdisciplinarité pour innover et inventer les objets technologiques du futur combinant matériaux avancés, modèles mathématiques et logiciels.