Le projet PATTOX : dispositifs analytiques pour la détection de PAThogènes et de TOXines

Le projet de maturation PATTOX propose de développer un dispositif d’analyses biologiques portatif basé sur un biocapteur électrochimique permettant la détection de microorganismes dans les domaines agroalimentaire, médical ou encore environnemental. PATTOX est issu des recherches menées par l’Université Paris-Sud et le CNRS, membres fondateurs de l’Université Paris-Saclay. Il a été sélectionné par la SATT Paris-Saclay pour un investissement de 449 k¤ sur 18 mois.

La technologie brevetée, copropriété de l’Université Paris-Sud et du CNRS, repose sur la sélection d’une sonde spécifique du microorganisme recherché (analyte cible) et sur la mesure électrochimique de la réponse (ou non) de cette sonde vis-à-vis de l’analyte cible.
Les tests développés permettent, même pour des analytes cibles présents en très faibles concentrations, une mesure directe, fiable, rapide (quelques minutes) et à coût réduit.

Le programme de maturation PATTOX est structuré selon 3 axes de travail :
- la préparation de l’échantillon à analyser pour rendre la cible détectable ;
- l’adaptation de la sonde de détection en fonction de la cible à analyser ;
- la lecture de la mesure par l’utilisateur.

Le projet est mené par Hafsa Korri-Youssoufi, directrice de recherche CNRS à l’Institut de chimie moléculaire et des matériaux d’Orsay (Université Paris-Sud / CNRS), et Nawel Mejri-Omrani, docteur en sciences de l’ingénieur , et en génie biologique, et futur porteur de la start-up qui sera créée pour promouvoir et exploiter la technologie PATTOX.

La start-up permettra de commercialiser des dispositifs analytiques pour l’auto-contrôle et l’auto-surveillance de la production des clients, en priorité les viticulteurs et les agriculteurs. Elle proposera des solutions de diagnostic de détection quantitative ou non de levures dans le vin et de bactéries dans le lait. Cette technologie permet de répondre à un important besoin du marché : la réduction du temps d’analyse et du traitement des résultats lors des contrôles alimentaires, qu’ils soient réglementés ou non. La technologie PATTOX permettra de diminuer considérablement le temps d’immobilisation des lots sur les chaînes de production et de distribution en agroalimentaire.

L’investissement accordé au projet de maturation PATTOX par la SATT Paris-Saclay, a pour objectif de contribuer au futur succès commercial de cette innovation.


 
Jobs listed on