Objets connectés : je t’aime, moi non plus

Jean-François de Moya prépare une thèse sur les objets connectés et la quantification de soi. Il étudie le rapport des consommateurs à leurs "coachs virtuels", au prélèvement de leurs données et interroge les utilisateurs sur leur relation à leurs objets connectés. Avec Jessie Pallud, sa directrice de thèse au sein du laboratoire Humains et management dans la société (HuManiS), ils font un point sur les risques que présentent les objets connectés et notre relation ambivalente au prélèvement de données.