Prix de thèse 2018

Les Prix de thèse sont organisés Dans le cadre de l’Initiative d’excellence "IdEx Bordeaux" afin d’encourager la qualité des thèses et de motiver les jeunes chercheurs par la distinction des meilleurs travaux, tant fondamentaux qu’appliqués. A l’issue des auditions, 4 jeunes docteurs de l’université de Bordeaux ont été récompensés, pour l’excellence de leurs travaux soutenus en 2017.

Résultats des auditions

62 docteurs toutes disciplines confondues avaient candidaté pour le prix de thèse 2018 remis dans le cadre de  l’IdEx Bordeaux , organisé par le collège des écoles doctorales. Après une présélection des écoles doctorales, 10 docteurs ont été auditionnés le 21 juin 2018 par un jury international composé d’enseignants-chercheurs, représentatif des trois grands champs disciplinaires. A l’issue des auditions, 4 jeunes docteurs de l’université de Bordeaux ont été récompensés, pour l’excellence de leurs travaux soutenus en 2017.

Prix « Sciences humaines et sociales » 

Tatiana Shulga-Morskaya, école doctorale Droit, pour ses travaux de recherche portant sur « La démocratie électronique, une notion en construction. Electronic démocracy, a concept under construction. » Une thèse dirigée par Fabrice Hourquebie (Centre d’études et de recherches comparatives sur les constitutions, les libertés et l’état / université de Bordeaux).

Prix « Sciences et technologies » 

Joachim Bruneau-Queyreix, école doctorale Mathématiques et informatique, pour ses travaux de recherche portant sur l’« Optimisation multi-critère pour la diffusion vidéo au sein de l’internet media du futur. Multi-Criteria Optimization of Content Delivery for the Future Media Internet. » Une thèse dirigée par Daniel Négru (Laboratoire bordelais de recherche en informatique / université de Bordeaux).

Prix « Biologie-santé » 

Marion Rincel, école doctorale Sciences de la vie et de la santé, pour ses travaux de recherche portant sur l’« Implication de l’axe intestin-cerveau dans la vulnérabilité émotionnelle associée au stress précoce. Role of the gut-brain axis in early-stress induced emotional vulnerability. » Une thèse dirigée par Muriel Darnaudéry (Laboratoire NutriNeurO / université de Bordeaux).

Le Prix « Spécial du jury international» 

Ariane Peyret, école doctorale Sciences chimiques, pour ses travaux de recherche portant sur « Vésicules Polymères Biomimétiques : vers un biomimétisme cellulaire structurel et fonctionnel. Biomimetic polymer vesicles: towards structural and functional cell biomimicry.» Une thèse dirigée par Sébastien Lecommandoux (Laboratoire de chimie des polymères organiques / université de Bordeaux).

03 juillet - Les modèles climatiques actuels pourraient sous-estimer les changements climatiques à long terme