Tiques, maladie de Lyme et autres maladies à tiques

Tiques. © Inra

Tiques. © Inra

L’Inra mène depuis les années 2000 des travaux de recherche sur les tiques, allant d’études fondamentales à la recherche participative impliquant les citoyens. Que sait-on des tiques, de leur cycle de vie, des agents pathogènes transmis, de leur détection - Quel est l’impact du climat, du paysage et de la faune sauvage sur les populations de tiques - Quelle surveillance, quelle prévention et quelles méthodes de lutte peut-on mettre en place -

Les tiques sont le premier vecteur de maladies animales dans le monde, le deuxième pour les maladies humaines après le moustique. Chez l’homme, elles transmettent notamment les bactéries responsable de la maladie de Lyme, qui provoquent une estimation de 27 000 nouveaux cas par an en France. Chez les animaux d’élevage, les tiques sont responsables de pathologies pouvant engendrer des baisses de production importantes. Les animaux d’élevage représentent aussi une ressource utilisée par les tiques pour réaliser leurs repas sanguins avant de piquer ultérieurement l’homme.

L’Inra mène depuis les années 2000 des travaux de recherche sur les tiques, allant d’études fondamentales à la recherche participative impliquant les citoyens. Que sait-on des tiques, de leur cycle de vie, des agents pathogènes transmis, de leur détection - Quel est l’impact du climat, du paysage et de la faune sauvage sur les populations de tiques - Quelle surveillance, quelle prévention et quelles méthodes de lutte peut-on mettre en place -

Alors que le mois de mai marque le début du pic d??activité des tiques dans l’environnement, l’Inra vous propose de faire le point sur ces questions.

Couverture dossier tiques © Inra Télécharger le dossier de presse Tiques, maladie de Lyme et autres maladies à tiques

En poursuivant votre navigation sur inra.fr, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus J’accepte


 
Logo Careerjet