Une matrice extra-cellulaire protectrice à l’origine du pouvoir infectieux du VIH

26 Juillet 2017

Selon une étude soutenue par l’ANRS et menée par Maria-Isabel Thoulouze au sein du département de Virologie de l’institut Pasteur (Institut Pasteur/CNRS) et ses collègues de l’Inserm et du CHU du Kremlin Bicêtre, le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) incite les lymphocytes infectés à synthétiser un maillage extra-cellulaire qui abrite les particules virales, les protégeant ainsi du système immunitaire et des antirétroviraux. Ces résultats, qui mettent en évidence une nouvelle cible thérapeutique, sont présentés le 26 juillet 2017 en communication orale lors de la 9e conférence scientifique sur le VIH/sida (IAS 2017) organisée par l’International Aids Society et l’ANRS et qui se déroule du 23 au 26 juillet 2017, à Paris.


Références :

HIV-1 concentrates and shelters cell-associated infectivity a “viral biofilm”. C. Inizan, A. Derames, M. Caillet, A. David, P. Versmisse, M. Mesel-Lemoine, P. Bomme, A. Mallet, H. Mouquet, F. Boufassa, O. Lambotte, K. Bourdic, A. Saez-Cirion, M.-I. Thoulouze.


 
Logo Careerjet